mercredi 3 avril 2013

Rendez-vous au Ministere des Transports, mercredi 3 avril: ... pour que Tours soit de nouveau à 1 heure de Paris

En deux ans, notre Association représentant les 4000 abonnés de la ligne TGV Tours-Paris aura été reçue deux fois au Ministère des Transports.

Les enjeux de cette réunion du mercredi 3 avril étaient importants pour les 4000 abonnés mais aussi pour les milliers de voyageurs plus occasionnels  :
- revenir à la situation d'avant les deux derniers cadencements (fin 2011 et fin 2012), qui sont un véritable échec pour la ligne TGV Tours-Paris avec des impacts importants sur les durées de trajet et le niveau de desserte
- évaluer les impacts sur les dessertes tourangelles de la LGV Tours-Bordeaux qui risque de transformer Tours et Saint-Pierre des Corps en gares de seconde zone, survolées par des TGV directs Paris-Bordeaux. Le risque est réel d'après plusieurs personnalités proches du dossier!

Photo : JP Gille (Député), F Popineau (ligne Tours-Massy-Roissy), D Charretier (TGV Tours-Paris)

Durant 1h45 de réunion, nos revendications appuyées par une analyse structurée et des chiffres clés ont apparemment été bien accueillies : retour de la Touraine a 1H de Paris, TGV directs, horaires adaptés, tarifs à aligner avec un service qui n'est plus "grande vitesse", retour des navettes synchronisées avec les TGV, un TGV Tours-Massy-Roissy TGV à 7h30...

Autre sujet abordé, l'impact en 2017 de la ligne LGV Tours-Bordeaux associée à une forte volonté de la  SNCF de promouvoir des Bordeaux-Paris directs en heure de pointe afin de concurrencer l'aérien : notre ligne TGV Tours-Paris serait-elle en danger? la Touraine sera t-elle survolée par ces TGV directs sans arrêt dans notre département? D'après plusieurs personnes très proche du dossier, ces risques sont réels si les politiques et les acteurs économiques tourangeaux ne bougent pas, maintenant!
Dans ce contexte, notre association a demandé des garanties au Ministere des Transports : après 2017, les 4000 abonnés devront toujours pouvoir effectuer des trajets Domicile - Travail...sinon, ces pendulaires se transformeront  en  milliers de chômeurs potentiels à moins de créer des milliers d'emplois en Touraine afin d'accueillir cette force de travail.

Il ne nous manque plus que le soutien du Conseil Régional et du Conseil Général. Après tout on se bat d'abord pour la Touraine, son attractivité économique et touristique.

Un retour du Ministère des transports prévu fin avril, nous vous tiendrons au courant.
Si rien ne bouge, une nouvelle manifestation des 4000 "pigeons du rail" sera prévue en mai...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Notre association sur France Bleu Touraine :
http://www.francebleu.fr/societe/tgv/tours-n-est-plus-une-heure-de-paris-en-tgv-452588

Retrouvez les NEWS sur FACEBOOK : https://www.facebook.com/abonnes.tgvtoursparis



1 commentaire:

  1. Il faudrait que le SNCF revienne à son ancienne desserte de notre région, elle a basculé tout le trafic vers le TGV...rétablir les TER qui desservaient par exemple Onzain de Paris sans changement depuis Austerlitz...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés à priori. Nous n'accepterons pas les commentaires à caractère diffamatoire à l'encontre des salariés de la SNCF et des membres du Blog. Nous vous remercions de votre participation au débat