jeudi 30 décembre 2010

Triste record sur la ligne TGV TOURS-PARIS : 42 heures de retard par abonné sur l'année 2010

Le chiffre vient de tomber, après analyse de l'observatoire des retards, nous avons dépassé la barre des 40 heures de retard par abonné sur l'année 2010 (rappel : 30 heures de retard en 2009, + 35% de retard)...
Sur ces 42 heures, une  minorité est relative aux intempéries,  et nous n'avons pas compté les retards liés aux suicides, ni aux grèves! En décembre 2010, seulement 32% de trains à l'heure!


Alors que l'on a promis une amélioration sur la ligne (Guillaume PEPY en 2008), c'est une dégradation du service TGV que l'on constate au quotidien : problèmes de signalisation, problèmes de fermeture de porte, problèmes de traffic, problèmes d'acheminement du conducteur...

Parallèlement, les tarifs augmentent de façon disproportionnée : + 26% depuis 2002, sans prise en compte de la forte augmentation à venir (+2 à 3 %) en 2011, soit le double de l'inflation!

Enfin, depuis 3 ans et après de multiples réunions, aucun geste commercial de type prolongement de forfait, bonus de SMILES...  alors, quelles sont les pistes à explorer? la voie juridique?

Bonne années à toutes et à tous,

le TVG team
pour nous écrire : tgv-tours-paris@live.fr

samedi 11 décembre 2010

RETARDS : Notre association prépare une action en justice contre la SNCF

Constatant plus de 35 heures de retard en moyenne par usager depuis le début de l’année, l’association d’usagers représentant les 4000 abonnés de la ligne TGV TOURS-PARIS prépare une action en justice contre la SNCF



LE PARISIEN de ce jour évoque la condamnation de la SNCF pour un train qui n’était pas à l’heure. L’article souligne l’effet boule de neige d’une telle décision de justice…

Conseillée et soutenue par plusieurs experts juridiques, l’association d’usagers représentant les 4000 abonnés de la ligne TGV TOURS-PARIS prépare une action en justice contre la SNCF pour non respect de ses « obligations de ponctualité ». Grace à un observatoire des retards mis en place il y a plus de 3 ans, l’association des usagers constate en effet un retard moyen de plus de 35 heures par abonné depuis le début de l’année 2010 sur la ligne TGV TOURS-PARIS.

Les indemnisations proposées par la SNCF sont minimes et déconnectées du niveau de retard subit. Par exemple, un abonné payant près de 500€ par mois d’abonnement TGV ayant subi un retard de 2 heures sur sa ligne se verra indemniser de 4.60€ après une procédure de plusieurs mois…


A noter que la plupart de ces retards sont imputables à la SNCF et relatifs à des problèmes de circulation, de signalisation, de panne matérielle, d’attente de conducteur (70-80% des cause de retard)… Grèves et conditions climatiques dites « extrêmes » ont un impact mineur sur la ponctualité contrairement à ce qu’affirme la SNCF.

Parallèlement à cette dégradation de qualité de service, la SNCF n’a pas hésité à augmenter les tarifs des abonnements (forfait et fréquence) de plus de 26%, soit un taux deux fois supérieur à l’inflation. Par exemple, un forfait mensuel TGV TOURS-PARIS coutait 355€/mois en 2002, il coute désormais 447.7€/mois en 2010.

Face à cette situation intolérable : dégradation notable de la qualité de service depuis ces 3 dernières années et augmentation des tarifs au-delà du raisonnable, la piste juridique semble inévitable.

Nous comptons sur vous, abonnés, pour nous fournir d'autres dossiers relatifs à des retards subis qui ont entrainé un préjudice financier (rendez vous d'affaire loupé, cout additionnel de type baby sitter ...) et/ou préjudice moral (sanction dans le cadre de votre travail, mauvaise évaluation lors de l'entretien annuel, licenciement, non renouvellement de CDD, image de l'entreprise, ...)

jeudi 18 novembre 2010

Une véritable fronde médiatique sans précédent au sujet de la ligne TGV TOURS-PARIS

Nous avons le plaisir de vous annoncer une véritable fronde médiatique sans précédent au sujet de la ligne TGV TOURS-PARIS grâce à nos actions medias :

- L’EXPRESS (édition Tours) de cette semaine nous consacre une page entière

- TF1 diffusera un reportage sur la ligne TGV Tours-Paris dimanche 21 novembre à 13h15 dans le cadre du journal de Claire Chazal

Sur le plan de nos revendications, un nouveau parking à vélo va être réalisé courant 2011 en gare de Tours et des indemnisations de 50€ suite aux grèves sont proposées à ceux qui le réclament (courrier au service client).

Enfin, nous faisons le nécessaire afin d’obtenir un gel de l’augmentation des abonnements en 2011.

En effet, depuis 2002, les abonnements « forfaits 2nde classe » TGV Tours-Paris ont augmenté de +26%, passant de 355€ à 447€ par mois en moins de 9 ans. Soit une augmentation deux fois plus importante que l’inflation. Une tendance France entière validée par une étude du BCG.

N’hésitez pas à réagir directement sur le BLOG (commentaires)
ou sur facebook : Abonnés TGV Tours Paris

dimanche 7 novembre 2010

triste record de retard : 30 heures depuis début 2010

En 2009, l'année était considérée comme mauvaise sur le plan de la ponctualité avec 30 heures de retard.

Depuis début 2010, chaque abonné de la ligne TGV TOURS-PARIS a déjà subi plus de 30 heures de retard en moyenne. Triste record...

jeudi 30 septembre 2010

J'ai 20 ans, je suis habillée en LACROIX, je suis trop souvent en retard... qui suis-je?

J'ai 20 ans, je suis habillé en LACROIX, je suis trop souvent en retard et j'ai été augmenté de 26% depuis 2002... Qui suis-je?

Le TGV TOURS-PARIS bien sur.

Le 30 septembre 2010, la ligne TGV TOURS –PARIS fête ses 20 ans.

Quelques chiffres clés :
- 4500 abonnés au total
- 16 allers-retours quotidiens
- abonnement forfait : 560€ par mois

Le TGV TOURS-PARIS, c'est aussi :
- une augmentation des tarifs de 26% depuis 2002!
- 25 heures de retard en moyenne par abonné depuis début 2010 (30 heures de retard en 2009)
- la diminution du service : disparition du TGV PARIS-TOURS du soir de 21h10 depuis quelques années et celui de 15h15, depuis septembre 2010.
...

jeudi 23 septembre 2010

En raison d’un mouvement de grève national interprofessionnel, le trafic sera perturbé le jeudi 23 septembre 2010. Circuleront les TGV suivants : Tours > Saint-Pierre-des-Corps > Vendôme > Paris-Montparnasse :
TGV 8300 - Tours 06h10 > Saint-Pierre-des-Corps 06h18 > Vendôme 06h40 > Paris-Montparnasse 07h25
TGV 8302 - Tours 06h52 > Saint-Pierre-des-Corps 07h00 > Vendôme 07h22 > Massy TGV 07h57 > Paris-Montparnasse 08h05
TGV 8304 - Tours 07h40 > Saint-Pierre-des-Corps 07h47 > Paris-Montparnasse 08h45
TGV 8414 - Saint-Pierre-des-Corps 09h37 > Paris-Montparnasse 10h35TGV 8324 - Saint-Pierre-des-Corps 13h02 > Paris-Montparnasse 14h00
TGV 8436 - Saint-Pierre-des-Corps 14h52 > Paris-Montparnasse 15h50
TGV 8542 - Saint-Pierre-des-Corps 16h22 > Paris-Montparnasse 17h20
TGV 8346 - Tours 17h12 > Saint-Pierre-des-Corps 17h20 > Vendôme 17h46 > Paris-Montparnasse 18h30
TGV 8558 - Saint-Pierre-des-Corps 18h54 > Paris-Montparnasse 19h45
TGV 8472 - Saint-Pierre-des-Corps 20h37 > Vendôme 20h54 > Paris-Montparnasse 21h35
TGV 8374 - Saint-Pierre-des-Corps 20h48 > Paris-Montparnasse 21h40
TGV 8584 - Saint-Pierre-des-Corps 22h22 > Paris-Montparnasse 23h35 Saint-

Pierre-des-Corps > Massy TGV :
TGV 5264 - Saint-Pierre-des-Corps 10h23 > Massy TGV 11h16TGV 5442 - Saint-Pierre-des-Corps 13h07 > Massy TGV 14h02
TGV 5322 - Saint-Pierre-des-Corps 14h30 > Massy TGV 15h21
TGV 5284 - Saint-Pierre-des-Corps 19h28 > Massy TGV 20h21

Paris-Montparnasse > Vendôme > Saint-Pierre-des-Corps > Tours :

TGV 8441 - Paris-Montparnasse 15h15 > Saint-Pierre-des-Corps 16h14
TGV 8549 – Paris-Montparnasse 17h20 > Saint-Pierre-des-Corps 18h11
TGV 8363 - Paris-Montparnasse 17h40 > Saint-Pierre-des-Corps 18h36 > Tours 18h41
TGV 8365 – Paris-Montparnasse 18h10 > Vendôme 18h55 > Saint-Pierre-des-Corps 19h16 > Tours 19h21
TGV 8469 – Paris-Montparnasse 18h50 > Saint-Pierre-des-Corps 19h49
TGV 8375 - Paris Montparnasse 19h30 > Massy TGV 19h38 > Vendôme 20h15 > Saint-Pierre-des-Corps 20h36 > Tours 20h41
TGV 8479 - Paris Montparnasse 19h50 > Saint-Pierre-des-Corps 20h41

Massy TGV > Saint-Pierre-des-Corps :

5368 - Massy TGV 15h33 > Saint-Pierre-des-Corps 16h26


Attention : Entre les gares de Tours et de Saint-Pierre-des-Corps, le service des navettes ne sera pas assuré. Pour toute autre information, merci de consulter le site internet infolignes

jeudi 10 juin 2010

Bilan plus que mitigé de la réunion d’hier soir avec la SNCF, l’été sera chaud pour les TGVistes de la ligne Tours-Paris :

- Augmentation des abonnements à partir du 1er juillet 2010 « peut-être autour de 1.9% » (après avoir subi une hausse de 3.5% l’année dernière, soit +24% depuis 2002)
- Suppression du TGV double , heure de pointe le plus utilisé par les abonnés (TGV partant de Tours à 7h40) durant la période d’été (6 juillet – 29 aout). Suppression que nous avions déjà dénoncée en juillet 2009, la SNCF nous ayant promis de mieux gérer la situation l’année d’après.
- Aucun résultat concret de nos négociations sur les indemnisations retard menées depuis plus de 2 ans avec la SNCF et malgré une pétition ayant recueilli plus de 1200 signatures en novembre 2009. Notre Association demande 10.000 SMILES pour les retards 2009 (30 heures) et 2010 (18 heures) équivalent à 3 allers-retours en 2nde classe.
- Le programme de fidélisation S'Miles s’est fortement dégradé début 2010 : la double peine et une perte de 74% des avantages : Un abonné dépensant en moyenne 6.000 € par an de forfait pourra à peine se payer 2 billets AR en 2nde classe contre 3 billets Allers-Retours et 1 billet Aller avant février 2010.
- Les parkings à vélos saturés en gare de Tours le resteront jusqu’en 2012-2013 car les travaux en gare ne pourront pas être lancés avant la mise en place du pole multimodal relatif au Tramway.
- Une avancée significative sur la communication client dans le cadre d’un dysfonctionnement de la ligne (retard prévisible suite à un suicide, à un accident…) : la SNCF propose de mettre en place cet été un système de type TWEETER.

Faut-il passer à des actions plus énergiques pour se faire réellement entendre ?

Vos commentaires, vos propositions : tgv-tours-paris@live.fr

jeudi 3 juin 2010

reunion avec la SNCF le mercredi 9 juin a 19:30 a la gare de Tours. Possibilite d'arriver a 20 heures

Reunion avec la SNCF le mercredi 9 juin a 19:30 a la gare de Tours. Possibilite d'arriver a 20 heures. Les sujets : indemnisation retards, augmentation des forfaits, e-forfait, parking velos...

merci de nous informer de votre presence par mail tgv-tours-paris@live.fr

lundi 22 mars 2010

Et près de 16 heures de retard pour un abonné de la ligne TGV TOURS-PARIS depuis le début de l'année

Après un mois de mars catastrophique sur le plan de la ponctualité plus de 5h40 de retard (soit 74% de TGV à l'heure) et pourtant il n'y avait ni neige, ni températures extrèmes, le mois d'avril s'annonce terrible avec des retards en cascade tous dus à des problèmes matériels - voir extrait ci-dessous sur une semaine :
- 20 avril 2010 - 6h10 :15 minutes de retard
- 20 avril 2010 – 9h37 : 40 minutes de retard pour cause de pb à Bordeaux
- 20 avril 2010 - 17h35: 45 minutes de retard , affaissement de caténaire
- 20 avril 2010 - 18h05 : 50 minutes de retard , affaissement de caténaire
- 20 avril 2010 - 18h35 : 50 minutes de retard , affaissement de caténaire
- 20 avril 2010 - 18:45 : 55 minutes de retard : arrivée en gare de Tours à 20:50 , affaissement de caténaire
- 21 avril 2010 - 6h10: 20 minutes de retard, pb à l’entrée de la gare Montparnasse


Et nous attendons toujours notre réunion avec la Direction locale de la SNCF afin d'évoquer les indemnisations attendues par les abonnés après les 30 heures de retard constatées en 2009 et les 16 heures de retard en 2010!

vendredi 12 mars 2010

Menace juridique de la part de la SNCF : un joli coup de pouce...


Le blog qui dérange la SNCF
Merci à la SNCF pour ce joli coup de pub, la menace juridique envers notre blog se transforme en petite vague médiatique au niveau national :
Sur RUE89 : La SNCF refuse qu'un blog d'usagers utilise le mot TGViste Par François Krug | Eco89 | 11/03/2010 | 13H19 :
 ...//... La SNCF protège jalousement la marque « TGV ». Pour échapper aux poursuites, le blog d'usagers en colère Tgv-tours-paris.fr vient de changer de nom. Plus surprenant : la SNCF exige aussi qu'il fasse le ménage dans ses articles, et de retirer le néologisme « TGViste »...//...> (près de 10.000 visites en quelques heures) ... // ...
Sur Post.fr : Quand la SNCF n'aime pas que ses usagers se plaignent...
...//... Des TGV qui accumulent des heures de retard, il ne faudrait pas trop que ça se sache. Dans la guerre de la communication, la SNCF dégaine son service juridique, rapporte Rue89.
4h40 de retards cumulés en une semaine sur le Tours-Paris, une réunion avec la direction annulée, les usagers de cette ligne se sont réunis en association. Ils sont mécontents et le font savoir via sur blog...
Le problème, c'est que ce blog apparaît aux toutes premières positions du moteur de recherche Google lorsqu'on fait la recherche  "TGV TOURS PARIS", explique Rue89. Voilà qui fait désordre pour la SNCF. ...//...

Yahoo Francereprise du post de Rue89 : La SNCF refuse qu'un blog d'usagers utilise le mot TGViste (mis à jour)
Numerama : La SNCF exploite sa propriété intellectuelle pour censurer des clients mécontents. Extrait :"Misant sur le fait que de simples usagers ne chercheraient pas à lutter devant les tribunaux contre une entreprise qui génère environ 25 milliards de chiffre d'affaires annuel, la direction juridique de la SNCF a sommé les auteurs du site de cesser d'utiliser la marque TGV, car "l'utilisation actuelle que vous faites de la marque “TGV®” relève de la contrefaçon et du parasitisme". Elle ajoute aussitôt que "notre démarche ne consiste pas à vous empêcher de nourrir votre blog mais simplement à protéger et valoriser le patrimoine immatériel de la SNCF". Mais bien sûr. ...//..."

On ne dit pas de mal du TGV sur le Net envoyé par Europe1fr. - L'info internationale vidéo. EUROPE 1 (12 mars 2010) : émission de Jean-Marc Morandini la chronique de Guy Birenbaum "C'est pas très net". Le poadcast est disponible en cliquant ici ou directement chez M. Guy BirenBaum : c'est par là
Puis LES ECHOS de lundi 15 mars  évoque cette menace juridique contre les usagers TGV TOURS PARIS ... des parasites de la SNCF, à lire en cliquant par exemple : ici

Comme quoi, le bilan de l’opération juridique menée par la SNCF à notre encontre est nul voire négatif.
La SNCF ferait mieux d’investir dans ses salariés, les infrastructures et le matériel plutôt que dans des poursuites juridiques couteuses et infructueuses.

jeudi 4 mars 2010

BIENVENUE SUR LE NOUVEAU BLOG DES USAGERS DU TGV TOURS-PARIS

Ce blog remplacera définitivement l'ancien blog (tgv-tours-paris.blogspot.com), des la semaine prochaine, pour des raisons de risque juridique face aux menaces de la SNCF qui concernaient "l'utilisation abusive de l'acronyme TGV"...

FLASH : La SNCF menace juridiquement notre Blog des Abonnés SNCF Tours-Paris

D'après un courriel menaçant de la Direction Juridique de La SNCF (reçu le 3 mars 2010), l'utilisation actuelle que l'on fait de la marque « TGV® » relève de la contrefaçon et du parasitisme... et des mesures en ce sens seront éventuellement prises.

En effet, notre BLOG communautaire comptabilise plus de 2000 connexions par mois, ce qui en fait un des premiers site d'usagers de la SNCF et dénonce régulièrement et de façon objective les dysfonctionnements relatifs à la ligne TGV TOURS-PARIS.

Il s'agit bien d'une action d'intimidation envers notre blog et notre association a l'heure ou nous avons communique de facon tres active dans les medias ces derniers temps, avec 4 grands retards la semaine derniere dont un de 2 heures 30, tous d'origine SNCF, ...il est vrai que la tache etait plus aisee.


Cependant, afin de ne prendre aucun risque, nous ferons le necessaire pour repondre a la requete de la SNCF, notamment en changeant l'adresse du blog.

Mais entre nous, qu’est ce qui est le plus nuisible à la marque TGV, les 30 heures de retards de l’année 2009 sur la ligne TGV TOURS-PARIS, les graves problèmes du début d’année 2010 relayés largement par les médias ou notre blog qui ne fait que remonter des problèmes réels des clients ?


Pour nous écrire, nous soutenir : tgv-tours-paris@live.fr

mercredi 3 mars 2010

URGENT : jeudi 4 mars - a partir de 7h15 - devant la gare de Tours : reportage TV TOURS sur les dysfonctionnements de la ligne TGV TOURS-PARIS

Comme suite à notre communiqué de presse (cf article NR de ce jour), aux incidents d’hier matin (jusqu’à 2h30 de retard) et à la désorganisation totale de la SNCF, TV TOURS propose de tourner un sujet demain matin (jeudi 4 mars) devant la gare de Tours à partir de 7h15 (et jusqu’au départ du TGV de 8h06).


C’est le moment de vous exprimer sur plusieurs sujets :
- L’organisation et la communication peu optimales hier matin à la suite de l’incident qui s’est déroulé à 5h du matin : pourquoi avoir informé les usagers à partir de 6h45 seulement ?, pourquoi ne pas avoir mis en place le système d’alerte SMS que l’on réclame depuis près de 3 ans qui aurait permis de nous organiser en amont ?
- 30 heures de retard en moyenne par abonné en 2009
- 73% de TGV à l’heure en 2009 seulement et non 93% comme essaie de le faire croire la SNCF
- hausse probable des abonnements de plus de 1.5% en juillet 2010 après une augmentation de 3.5% l’année dernière (et 24% d’augmentation depuis 2002)
- la dégradation en quatimini du programme de fidélité Grand Voyageur (il nous faudra 1500€ de dépense d’abonnement pour 1500 SMILES, et non plus 1000€)


Nous compteons sur vous et votre mobilisation.

mardi 2 mars 2010

Plusieurs milliers de voyageurs en gare de Tours, Saint Pierre des Corps et Vendôme accuseront un retard entre 40 minutes à 2 heures 30.

Après avoir observé près de 30 heures de retard par abonné en 2009 sur la ligne TGV Tours-Paris, l’année 2010 commence bien mal.

Ce matin, pas de gel, pas de neige, … mais des travaux de nuit… qui ont pris plusieurs heures de retard. 4 TGV Tours Paris seront impactés et plusieurs milliers de voyageurs en gare de Tours, Saint Pierre des Corps et Vendôme accuseront un retard entre 40 minutes à 2 heures 30.

"Derrière cet incident se cache de vrais dysfonctionnements interne a la SNCF sur 2 plans : la communication et l'indemnisation"
Notre association réclame la mise en place d'un service d'alerte SMS depuis plus de 2 ans... et toujours rien.
Nous déplorons la trop maigre indemnisation liée à ce type d'incident : 4.60€ pour des retards de cette ampleur, c'est tout simplement inadmissible!
Notre association réclame à la SNCF une indemnisation de 30€ destinée à tout abonné ayant subi plus d'une heure de retard (soit 100% du temps du trajet) et 50€ pour les abonnés ayant subis plus de deux heures de retard.

Vous souhaitez notre communiqué de presse de ce mardi 2 mars 2010, faites en la demande par mail : tgv-tours-paris@live.fr

mercredi 24 février 2010

Annulation par la SNCF de la reunion avec les usagers sur l'indemnisation liee aux 30 heures de retard en 2009 sur la ligne TGV Tours Paris

Philippe Rota (Directeur Départemental de la SNCF) vient de nous apprendre à l'instant sa décision de reporter la réunion programmée pour le 2 mars (cf post ci-dessous) afin d'éviter tout lien avec la campagne des Régionales.
Il souhaite donc nous réunir après le deuxième tour...

Nous vous tiendrons informé de la fuure date dans les jours qui viennent.

A lire dans la Tribune de Tours : Le sujet TGV Tours Paris fait la une...

http://www.tribune-tours.fr/Societe/TGV-en-retard-les-usagers-veulent-une-compensation-financiere.html


ALERTE : une petition circule en ce moment contre "les arrets a Vendome", notre association n'est pas a l'origine de cette action que l'on trouve deplacee...

vendredi 19 février 2010

reunion avec la Direction de la SNCF en gare de Tours, le 2 mars

Vous souhaitez vous investir un peu plus au sein de l'association des Abonnés Tgv Tours-Paris
... nous vous annonçons une reunion avec la Direction de la SNCF en gare de Tours, le 2 mars a 20:00.
Au programme :
- retards et indemnisation,
- augmentation du prix du forfait en juillet 2010,
- e-forfait,
- travaux 2010 et consequences,
- parking...

Le nombre de places etant tres limité, merci de nous envoyer un email afin de valider votre participation.

mail : tgv-tours-paris@live.fr

jeudi 18 février 2010

coup de frein sur la régularité des TGV en 2009

[ 12/02/10 ] les echos
Près d'un train sur cinq sur les grandes lignes a subi plus de cinq minutes de retard l'an dernier, soit près de 60.000 TGV et Téoz. Le taux de ponctualité a reculé à 81,2 %, contre 82,6 % il y a un an et 84,2 % en 2005. Cette hausse des retards s'explique notamment par la multiplication des travaux sur le réseau. Un problème qui promet de durer encore dix ans.


Suivant l'adage bien connu qui veut qu'un seul train en retard retient davantage l'attention que tous ceux arrivant à l'heure, la SNCF risque bien de revenir sous les feux de l'actualité. Selon nos informations, la compagnie ferroviaire a en effet connu de nouvelles difficultés pour assurer la régularité de ses rames en 2009. Certes, tout n'est pas noir (lire ci-contre) : la ponctualité des trains régionaux s'est un peu (en Ile-de-France), voire nettement (en province) améliorée. En revanche, les retards des grandes lignes - principalement les TGV -se sont accrus, poursuivant une tendance entamée il y a quatre ans.

Ainsi le taux de régularité des TGV et des Téoz est tombé, selon nos informations, à 81,2 % l'an dernier, contre 82,6 %
en 2008, et surtout 84,2 % en 2005. En clair, près de 60.000 trains ont eu plus de cinq minutes de retard en 2009.

« Nous avons connu un recul de la ponctualité l'an dernier », reconnaît Jacques Damas, directeur général en charge de l'exploitation. « Mais cette tendance s'explique essentiellement par des problèmes liés à l'infrastructure, et notamment les travaux sur le réseau », ajoute-t-il. Les causes internes à la SNCF (matériel défaillant, erreurs humaines dans l'organisation du transport) ne sont à l'origine que de 35 % des problèmes. La plus grande part (environ 45 %) vient de l'infrastructure, qui représente de surcroît près de 80 % des retards supplémentaires constatés entre 2008 et 2009.
Des perturbations quotidiennes

Pourquoi une telle tendance ? « Le réseau a vieilli, et l'Etat a décidé d'engager d'énormes moyens pour le rénover. Mais cela veut aussi dire qu'il y a plus de travaux, et donc plus de ralentissements », souligne Jacques Damas. Parfois, ça n'a l'air de rien. Le ballast - les ca
illoux qui soutiennent les voies -est ainsi désormais fréquemment renforcé. Mais, pendant les quelques jours qui suivent l'opération, il faut parfois ralentir les trains de 160 km/h à 100 km/h sur ces portions. Or les trains grandes lignes peuvent être amenés à traverser trois ou quatre zones similaires…

A ces travaux de maintenance s'ajoutent la régénération du réseau - sa remise à niveau complète -et les chantiers de développement. Ces derniers sont nombreux, alors que le Grenelle de l'environnement prévoit 2.000 kilomètres de lignes grande vitesse nouvelles. Or ces nouvelles lignes doivent être raccordées aux actuelles, ce qui entraîne à chaque fois des perturbations.

« Cela devient un vrai casse-tête chinois pour trouver la place pour faire passer les trains. Sur l'arc atlantique, on s'arrache les cheveux », ajoute le dirigeant. Le Sud-Ouest cumule en effet les handicaps : une infrastructure vieillissante (avec des voies ayant parfois plus de trente ans) qui demande de plus en plus de maintenance
; une offre TER en hausse ; des tunnels qu'il faut refaire pour passer du fret ; bientôt une nouvelle ligne grande vitesse entre Tours et Bordeaux à construire… Devant ces problèmes, la SNCF a d'ailleurs préféré récemment rallonger de 3 à 5 minutes le trajet des TGV entre Paris et Bordeaux.
Sur le même sujet

Les TER, principale satisfaction de la SNCF

Les retards restent encore fréquents sur le réseau d'Ile-de-France

Les problèmes ne font que commencer. Les travaux engagés vont s'intensifier et s'étaler sur toute la décennie. Ainsi, d'ici à 2013, environ 900 kilomètres de lignes seront rénovées tous les ans, contre 400 kilomètres en 2006. Du coup, le groupe public va sans doute devoir lutter pour rester au dessus du taux de 80 % de TGV à l'heure dans les années à venir. « Cette question de la régularité ne pourra pas être réglée par la SNCF seule. Il nous faut nous concerter avec RFF (le propriétaire du réseau), mais aussi avec l'Etat, qui aura à dire les priorités entre TER, fret et TGV »,, estime
Jacques Damas.

Dans l'immédiat, le transporteur ferroviaire veut circonscrire ses problèmes. Pour 2010, il veut atteindre 90 % de régularité… mais pas forcément à 5 minutes. Pour les trajets de plus de 3 h 30, l'objectif sera d'avoir neuf trains sur dix ayant moins de 15 minutes de retard. Pour ceux compris entre 1 h 30 et 3 h 30, la barre limite sera fixée à dix minutes. Seuls les voyages de moins de 1 h 30 garderont le cap des 5 minutes. « Nous n'avons pas à rougir face à l'aérien. Pendant les épisodes neigeux de décembre, 99 % de nos TGV ont roulé, alors que 25 % des vols ont été supprimés », se console le dirigeant.
RENAUD HONORE,

lundi 8 février 2010

Le stress des transports en commun en région parisienne sape le moral des salariés

Le stress des transports en commun en région parisienne sape le moral des salariés
LEMONDE.FR avec AFP | 08.02.10 | 08h32

Les déplacements en transports en commun en région parisienne sont source d'inconfort et d'incertitude. Surtout, ils ont un impact certain sur la santé physique et mentale des salariés estime le cabinet Technologia. Ce cabinet spécialisé en évaluation et en prévention des risques professionnels et de l'environnement estime, dans une étude publiée lundi 8 février, qu'ils peuvent menacer la paix sociale des entreprises.

Une psychologue du travail, un ergonome et un sociologue ont interrogé quelque cent cinquante représentants de personnels (RP), directeurs et directrices des relations humaines (RH) pour ce travail illustré de témoignages, dont rend compte le Parisien, alors que le sujet des transports devient l'un des enjeux de la campagne des régionales en Ile-de-France.

Le Président de l'association TGV TOURS PARIS sur France Bleue Touraine demain matin (mardi 9 février) à 6h et 8h

jeudi 4 février 2010

Point de vue : post d'un avocat membre de notre association

La SNCF a l'obligation contractuelle d'emmener les voyageurs à destination selon l'horaire prévu, cet impératif de ponctualité figurant à son cahier de charges.

Seuls les titres de transport délivrés pour les trains de grande ligne comporte la mention de l'heure d'arrivée,donc tenus de respecter les horaires affichés et diffusés à la clientèle.

Des retards de 15 à 20 minutes enregistrés sur un trajet durant 11 jours, imputables à des pannes qui révèlent un défaut d'entretien de ses services, ne sauraient constituer une cause étrangère susceptible d'exonérer la SNCF par application de la loi, pas plus que les intempéries invoquées ne peuvent être assimilées à la force majeure.
Si la SNCF peut à juste titre souligner l'importance du trafic des trains et donner avec raison la priorité à son obligation de sécurité sur celle de ponctualité, elle reconnaît elle-même que le pourcentage des trains supprimés ou retardés a atteint le taux de X% sur cette ligne.

Elle ne saurait donc contester avoir engagé sa responsabilité contractuelle du fait de ces manquements à son obligation de ponctualité dues à des fautes ou des négligences de son personnel, tant dans l'exécution de ses tâches ordinaires que dans les mesures prises pour en éviter les conséquences.

Les retards ainsi reconnus ont nécessairement causé un préjudice aux usagers.

Vos commentaires ou avis sont attendus ... tgv-tours-paris@live.fr

lundi 1 février 2010

ATTENTION GREVE SNCF : mercredi 3 février 2010

Quatre syndicats de la SNCF (CGT, Unsa, Sud-Rail et CFDT) appellent les cheminots à la grève du 2 février 20h au 4 février 8h afin "d'interpeller la direction et le gouvernement" sur l'emploi, la restructuration de l'entreprise publique et l'avenir du fret. Un mouvement qui va se traduire par des perturbations.

La SNCF précise que deux TGV sur trois circuleront en France mercredi

Sur la ligne TGV Tours-Paris
De Tours :
6:10, 6:52, 7:40, 8:06 et 9:37 (de SPDC)

De Paris :
17:20, 17:40, 18:10, 18:40, 18:50, 19:30, 19:50 (attention, dernier Tgv)




LAISSEZ NOUS VOTRE EMAIL, NOUS POURRONS VOUS MAILER DES INFORMATIONS PLUS PRECISES SUR LE TRAFIC TGV ENTRE TOURS ET PARIS :
tgv-tours-paris@live.fr

vendredi 15 janvier 2010

Élections Régionales 2010 et TGV TOURS-PARIS : faisons entendre notre « voie »…

Élections Régionales 2010 et TGV TOURS-PARIS : faisons entendre notre « voie »…

3.000 Tourangeaux prennent quotidiennement le TGV afin de se rendre sur leur lieu de travail à Paris… Mais ave c seulement 73% de TGV à l’heure et 30 heures de retard en moyenne par abonné, l’année 2009, comme l’année 2008, a été difficile. Les impacts de ces dysfonctionnements sur la vie familiale et professionnelle sont nombreux, nous demandons une indemnisation de 250€ à la SNCF !

Rendez-vous samedi soir 16 janvier à l’inauguration de la permanence de campagne de Mr NOVELLI (Secrétaire d’Etat) à Tours, Bd HEURTELOUP (siège de l’UMP).
A noter que Mr Novelli s’intéresse particulièrement aux transports et pose la question suivante : Quelles idées pour faciliter notre mobilité quotidienne et dynamiser l’économie de nos territoires ?
http://www.centredesidees.fr/accueil/transports

Nous avons une partie de la réponse… allons-y !

mardi 12 janvier 2010

Au Mans, une association d'usagers de la SNCF soutenue par le Président de la Région Pays de Loire a obtenu une indemnisation de 20%...

http://www.usagers-ter.org

Indemnisation : réaction du Collectif Usagers-TER Mécontents et de l’AVUC Ouest
Le Collectif Usagers-TER Mécontents et l’AVUC Ouest viennent de prendre connaissance du communiqué émis ce soir 15 décembre 2009, par la Présidence de la Région Pays de Loire.

Ils notent avec satisfaction que le conflit qui a entraîné des grèves sur les TER se termine et espèrent donc que la situation se débloque. Mais ils rappellent que les perturbations sont antérieures à ce conflit et que les usagers les subissent depuis la rentrée de septembre.

Ils notent aussi que la Direction Régionale SNCF vient d’accepter « un geste commercial » pour les usagers. C’est une évolution puisque hier une responsable SNCF déclarait oralement au représentant de l’AVUC « que satisfaisant à la mise en œuvre du service minimum, elle n’était pas tenue par la loi d’octroyer une compensation financière pour les usagers touchés ».

Prenant acte de ce geste commercial qui serait équivalent à 20 % d’un abonnement mensuel, à valoir sur janvier 2010, nous déclarons qu’il ne suffit pas à compenser le préjudice subi par les voyageurs.

Nous rappelons que depuis déjà deux semaines nous exigeons une compensation sous forme de prolongement d’abonnement d’un mois. Nous maintenons que l’importance de la demande est justifiée tant par la durée de perturbation que par les difficultés rencontrées par les usagers en terme financier et moral.

Nous demandons donc à rencontrer d’urgence la Direction Régionale SNCF.

Dans l’attente nous maintenons le mot d’ordre de grève des abonnements en janvier.

Enfin nous précisons qu’au moment où ce communiqué est écrit, la SNCF ne nous a pas encore contactés.

Le Mans, le 15 décembre 2009