vendredi 27 février 2015

Bilan provisoire de la réunion avec Jean Auroux (médiateur SNCF)

Bilan provisoire de la réunion avec Jean Auroux (médiateur SNCF) qui se tenait ce jeudi à Tours pour évoquer l'avenir de la desserte TGV Tours-Paris avec les élus locaux (au moins ceux qui y étaient car Jean Germain et Philippe Briand étaient les 2 grands absents):
- risque de perdre des TGV à des horaires clés (exemple entre 7h et 8h du matin)
- risque de voir le dernier TGV retour du soir disparaitre (rappel : le dernier TGV Paris - Tours est à 20h36 aujourd'hui, il était à 21h16 il y a qques années...)
- risque d'augmentation tarifaire afin d'absorber le déficit de la future ligne LGV (100 à 200 M d`euros par an d'après la SNCF)
- culture du secret et manque de transparence de la part de la SNCF (aucune information officielle transmise aux usagers, premiers concernés par ces changements...)

A quelques mois de l'échéance (à partir de juin 2015, il sera impossible de bouger les horaires) et face à ces risques pour notre ligne, il nous faut des elements tangibles de la part de la SNCF : une garantie concrete en nombre de TGV en heures de pointe (ex: 6 TGV entre 5h et 8h dont 3 entre 7h et 8h15...)

Notre association réclame la mise en place d'un comité de défense de la desserte tourangelle "TOURAINE LGV 2017" afin d'agir de façon coordonnée et efficace vis à vis de RFF et de la SNCF.

samedi 21 février 2015

La ligne TGV TOURS-PARIS, la deuxième plus chère de France…

D'après la toute dernière étude d'UFC QUE CHOISIR du 19 février 2015, la ligne TGV Tours-Paris se positionne à la deuxième place du palmarès français des lignes les plus chères de France (cf document joint). 
Un Paris-Dijon se situe autour de 17 cts le km contre 27cts pour un Paris-Tours.

Notre Association dénonce depuis plus de 6 ans ces augmentations constantes  auprès des autorités publiques : des tarifs en hausse de plus de 31.5% en 10 ans, soit le double de l’inflation. Pire encore, cette hausse sera accentuée avec l’arrivée de la LGV en 2017 qui subira une perte de 100 à 200 millions d’euros par an, d’après la SNCF elle-même.


Nos élus locaux doivent maintenant prendre la mesure de la gravité de la situation et  demander au Ministre des Transports ainsi qu’au Président de la SNCF de ramener les tarifs de la ligne à la moyenne constatée, soit  0.18€ le km


jeudi 5 février 2015

L'avenir de la desserte ferroviaire TGV en Touraine se joue maintenant.

L'avenir de la desserte ferroviaire TGV en Touraine se joue maintenant. En 2017, seront mises en service les lignes LGV Paris-Rennes et Paris-Bordeaux...

De manière inéluctable, la conjonction de 2 phénomènes  menace notre desserte :
- un effet entonnoir sur la LGV notamment entre Courtalain et Paris : pas plus de 12 TGV a l'heure, d'après la SNCF... Or ce tronçon sera sur-sollicite par des TGV qui desserviront plus de 6 grandes villes : Bordeaux, Rennes, Tours, Le Mans, Angoulême, Poitiers...a partir de la Region Parisienne (Montparnasse, Massy, Roissy...)
- une contrainte forte de rentabilité afin d'assumer un investissement de plusieurs milliards d'euros :  les villes de Bordeaux et Rennes n'ont pas autre choix que de mettre en place des TGV directs en haute fréquence aux heures de pointes "afin de concurrencer l'aérien" dixit la SNCF. "Un TGV Bordeaux-Paris direct toutes les demie-heures" d'après la publicité actuellement sur tous les medias!

Le risque du developpement des "directs" associé a ce phénomène de saturation peut s'avérer fatal pour des villes intermédiaires, comme Tours ou Le Mans, qui risquent de voir les TGV "survoler" leur territoire et leurs dessertes réduites malgré la présence de plusieurs milliers d'abonnés (ex: plus de 4000 tourangeaux sont abonnés sur l'axe TGV).

Alors que les villes du Mans ou d'Angoulême ont eu la possibilité de convenir avec la SNCF d'une garantie de desserte il y a plus de 4 ans, la ville de Tours ne bénéficie pas d'une telle garantie de la part de l'opérateur. Nous sommes donc "sans filet", ce qui met notre territoire en risque sur ce point (l'article ci-dessous illustre la situation  http://www.lemainelibre.fr/actualite/sarthe-horaires-des-tgv-limpossible-equation-02-02-2015-124964   et http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/tgv-quelle-desserte-pour-mans-demain-03-02-2015-190947 )

Sans garantie de desserte, la Touraine doit donc bouger...
La mobilisation rapide et efficace de TOUS nos elus (President d'agglomération, Maires, Députés, Sénateurs, CCI...) avant avril 2015 est nécessaire à la sauvegarde ou à la non dégradation de notre desserte, essentielle a l'attractivité du territoire et au maintien dans l'emploi de plusieurs milliers de tourangeaux. D'après la SNCF, après juin 2015 "tout est joué", seuls des micro-reglages seront acceptés (à la minute). 
Dans ce contexte, notre association a défini une proposition d’horaires se rapprochant au maximum de la situation actuelle et se positionnant sur les sillons définis et communiqués par la SNCF (cf proposition ci-dessous et en pièce jointe).
Par ailleurs, le déficit de la LGV Tours-Bordeaux prévu par la SNCF (100 à 200 Millions d'euros) sera extrêmement impactant sur le plan tarifaire : "tous les usagers de l'axe Atlantique devront contribuer a limiter ce déficit" d'après la Direction SNCF. Après 2017, "Les tarifs TGV augmenteront de facon très significative", y compris sur la ligne TGV Tours-Paris, d'après nos interlocuteurs.

Les tourangeaux risquent donc une double peine :
- risques de dégradation de desserte aux heures de pointes
- augmentation tarifaire pour l'ensemble des usagers

Depuis plusieurs mois, nous invitons donc les acteurs locaux a mettre en place un "comité LGV 2017" et à organiser rapidement une réunion d'echange et d'alignement afin de définir un plan d'action s'étalant de mars a juin 2015 (lobbying, communication, réunions au Ministère...). 

Notre Député Jean-Patrick Gille, ainsi que le Maire de Tours, Serge Babary et le Président de la CCI Touraine ont manifesté un interet certain pour notre initiative, mais ce n'est pas suffisant, notre association ne peut qu'inciter à la mise en place d'un véritable front républicain tourangeau au service du developpement de notre territoire!