mardi 15 novembre 2011

Réunion publique sur les nouveaux horaires TGV du lundi 14 novembre : salle comble, échanges interactifs, beaucoup de questions....


Le but était de confronter autour de la table le Député organisateur de la réunion, JP Gille, la directrice régionale de la SNCF, Mme Eymieu, le directeur régional du TGV, M. Latard, le directeur régional de RFF, M. Leprince ainsi que les représentants de l’association des abonnés TGVistes. Grâce à cette dernière et à ses responsables David Charretier et Olivier Flattet, la participation active des abonnés fut au rendez-vous.

Une salle comble, des abonnés avec beaucoup de questions autour de ce nouveau cadencement : pourquoi avoir changé des horaires qui étaient parfaitement adaptés? à qui profite ce nouveau cadencement?...

3 points noirs identifiés, 3 propositions faites par le Député et l'association :
-  la mise en place d’un TGV entre midi et deux, notamment à 13h11 (actuellement, le projet supprime tous les TGV dans cette tranche).
-  une liaison supplémentaire entre 18h et 19h, avec la mise en place d’un arrêt à St Pierre des Corps. (actuellement, le projet fusionne 3 TGV sur le seul 18h38 dans ce créneau de pointe, donc un problème identifié par la SNCF de capacité : 200 à 300 Tourangeaux resteront sur les quais!). --> l'association propose un arret à Saint Pierre des Corps du TGV de 18h29 pour Bordeaux
-  le maintien d’un train retour de PARIS après 22h00 (le projet actuel fait disparaitre le train intercité de 22h52, après le 11 décembre le dernier train vers Tours partira de Paris Montparnasse à 20h38 ).

Nous attendons des propositions de la part de la SNCF


Vos inquiétudes, vos témoignages : tgv-tours-paris@live.fr

Rejoignez nous sur FACEBOOK : tgv tours paris abonnés



mercredi 9 novembre 2011

Nouveaux horaires SNCF TGV Tours-Paris : réunion publique le lundi 14 novembre à 20h30 au Grand Hotel à Tours

Dans 1 mois, les nouveaux horaires du TGV Tours-Paris vont être appliqués: disparition des TGV pour Paris de 12h08 et de 13h03, plus aucun train pour Tours après 20h38, risque de saturation du TGV de 18h38 pour Tours.... et toujours des retards (en 2011, déjà plus de 30 heures de retard par abonné).


Avec la participation de l'association TGV Tours-Paris, Jean-Patrick Gille*, député d’Indre-et-Loire, vous invite à une rencontre publique sur les nouveaux horaires des TGV et les navettes Tours-Saint-Pierre des Corps, en présence des directions régionales de la SNCF et de RFF (à confirmer).

La rencontre se déroulera le lundi 14 novembre à 20h30 au grand hôtel de Tours, 9 place du général Leclerc.

*Notre association a sollicité l'ensemble des élus du département de tout bord, de gauche et de droite, afin d'organiser une réunion publique au sujet des nouveaux horaires ou nous aider dans notre lobbying. Thibault Coulon nous a soutenu dans le cadre de réunions avec la SNCF, Guillaume Peltier nous a mis en contact avec le Ministre des Transports, Monique Beaufils a rencontré Guillaume Pepy en portant notre message… Merci à tous




dimanche 2 octobre 2011

NOUVEAUX HORAIRES TGV : Le pire est évité, mais quelques gros points noirs persistent

Cela fait maintenant 1 semaine que la SNCF a annoncé officiellement les nouveaux horaires des lignes Tours-Paris (TGV ou ligne classique) effectifs le 11 décembre 2011. http://horaires2012-sncf.com


Dès le premier trimestre 2011, quelques réunions ont été organisées avec la SNCF et RFF afin de travailler particulièrement sur les horaires de pointe qui concerne une grande partie des abonnés. Dans ce cadre notre association a pu partiellement sauver le TGV clé du matin : le 7h40, TGV double qui devait disparaitre de la grille.

Cependant des points noirs persistent et pas les moindres à en croire les nombreuses réactions sur notre BLOG et notre compte FACEBOOK, qui sont loin d’être des cas particuliers à en croire le taux de remplissage des trains concernés : voir extrait ci-dessous.

La suppression des TGV Tours-Paris entre midi et deux dans la nouvelle grille: Témoignage de Johan
Étant enseignant, j'ai des horaires fixes et je travaille le lundi matin à Tours, l'après-midi à Paris. Si aucun train n'est prévu entre 11h10 et 13h45, je serai contraint de prendre ma voiture...

La disparition de l’arret pour Vendome du TGV de 17h59 : Témoignage de Chloé
La suppression du train de 18h10 au départ de paris va bouleverser ma vie. En effet mon patron refuse que je parte plus tôt et la nourrice ne veut pas finir plus tard. D autant plus qu' il y a un train à 17h59 mais il ne s arrête pas à Vendôme . Quelle est la solution ??? Rompre mon contrat de travail ??? Vous comprendrez donc que je suis prête à témoigner ou signer une pétition si cela peut changer les choses.

Disparition du dernier train du soir pour Tours : Témoignage de Didier
IL NE SERA PLUS POSSIBLE DE RENTRER EN TOURAINE APRES 20H38: l'Aqualys de 22h52 qui allait jusqu'à St-Pierre-des-Corps (puis à Tours par bus) s'arrêtera maintenant à Orléans. J'en ai eu la confirmation ce soir auprès du personnel SNCF qui assurait la communication autour des "nouveaux horaires" en gare de St-Pierre-des-Corps.
Pour moi qui suis des cours du soir à Paris après ma journée de travail, ça veut simplement dire qu'il va falloir soit que je déménage à Paris, soit que je recherche un autre job. Car je ne peux pas me permettre de payer 2 ou 3 nuits d'hôtel par semaine en plus du forfait mensuel TGV...(500€ par mois)


Notre association demande donc aux élus locaux de considérer ces impacts sur la vie de plus de 4000 Tourangeaux et de faire pression sur la SNCF afin que la nouvelle grille horaire soit optimisée :


Mise en place d’un TGV Tours-Paris à 12h11 (respect de la logique RFF des horaires de type HH :11) au lieu des 2 TGV dont demain les horaires n’auront pas de sens en terme d’usage (11h19>12h24 et 13h42>14h41) et feront perdre soit une matinée soit une après-midi à un tourangeau souhaitant se rendre sur Paris pour une pleine après-midi de travail, sans perdre sa matinée sur Tours. A noter qu’aujourd’hui les TGV Tours-SPDC-Paris de 12h et de 13h sont en phase avec les besoins à la fois des abonnés et des voyageurs occasionnels.


Rétablissement d’un train Paris-Tours après 20h38 car le dernier train partant de Paris Austerlitz à 22h52 qui était généralement complet disparait de la nouvelle grille horaire. Comment les Tourangeaux rentreront sur Tours après une réunion un peu tardive dans les environs de Paris ? Pourquoi?


Arrêt à Vendôme du TGV Paris-Tours de 17h59 afin de libérer des places dans le TGV Paris-Tours de 18h38 qui sera bondé en regroupant en partie les voyageurs des ex-TGV « heure de pointe » de 18h10-18h40-18h50

vendredi 20 mai 2011

IMPORTANT : nouveaux horaires à partir de décembre 2011, faut-il trembler?

Des changements sont prévus sur les horaires de la ligne TGV TOURS-VENDOME-PARIS, à l'aller comme au retour à partir du 12 décembre 2011. La logique générale est de faire partir un train de Tours et Paris-Montparnasse (PM) toutes les heures (à heure fixe, exemple : 6h11, 7h11...), pour plus de lisibilité et de ponctualité, d’après la SNCF. Espérons le après une année 2010 catastrophique en terme de retard.


Faut il trembler ou au contraire se réjouir ? Tout dépend de vos horaire habituels…

Les points les plus impactants sont pour l'aller :

- le 6h52 (8302 : Tours --> PM) passe à 7h11. Mais un TGV venant de Bordeaux partira à 7h01de SPDC.

- le 7h40 (8304) partira de Tours à 7h30, puis se raccrochera à un TGV simple venant de Bordeaux à Saint-Pierre des Corps, puis partira à 7h42 pour une arrivée sur Paris vers 8h40.

- le 8h05 (8310) sera décalé à 8h11, et arrivera autour de 9h25...bien tard pour embaucher à une heure raisonnable. A noter que ce TGV à l’origine arrivait sur Paris à 9h10 et donc permettait d’arriver sur son lieu de travail autour de 9h30, encore raisonnable.

... Pour le retour, retenons la disparition du 18h50 (8369 -PM --> SPDC), bien pratique quand on est un peu juste pour attraper le 18h40 (qui est conservé). Il faudra attendre 19h21 pour le TGV suivant !

Un point noir nous préoccupe : Même si nous avons échappé au pire : le TGV de 7h40 devait disparaitre, or c’est le plus emprunté le matin par les abonnés. Notre association, par sa détermination, l’a sauvé partiellement. En effet, nous avons perdu une rame et allongé la durée du trajet (partir plus tôt, pour arriver à la même heure)

Quel impact ? Le passage d'un TGV double à un TGV simple à une heure de pointe (TGV de 7h40), et notamment le lundi matin : ce sont plusieurs centaines de passagers qui se retrouveront sans places et voyageront debout.
A moins qu'une partie des abonnés se dirige vers le TGV de 7h11! Tout du moins c’est ce qu’espère la SNCF.

Vous prenez habituellement le 7h40 (ou 7h47 de Saint-Pierre des Corps), vous risquez de voyager debout, alors qu’envisagez vous de faire à partir du 12 décembre 2011 ? Répondez à notre sondage en ligne (colonne de droite).

samedi 22 janvier 2011

Réunion avec la Direction de la SNCF du vendredi 21 janvier : nous avons enfin été écouté...

La SNCF fait un geste envers ses abonnés


La «grève des usagers» a payé. Les abonnés des lignes TGV «malades», constitués en comités et associations pour protester contre les retards à répétition, ont obtenu ce vendredi un geste de la SNCF. 200 euros d'indemnités en bons d'achat par abonné et le gel des augmentations des tarifs en 2011. Des «comités de ligne» seront aussi mis en place sur l'ensemble des axes entre la SNCF et les associations, «avec des réunions trimestrielles, en associant Réseau ferré de France (RFF), le gestionnaire des voies ferrées», a détaillé Barbara Dalibard, la directrice générale de SNCF Voyages, à l'issue d'une réunion avec les associations.


Un effort doit de plus être fait sur la communication, les abonnés au TGV (3% des clients), étant sensés bénéficier d'une «promesse de grande vitesse», et les retards cumulés étant plus problématiques pour ces voyageurs fréquents, a-t-elle ajouté.

«C'est le signe que la SNCF reconnaît le problème», se félicite détaille David Charretier, qui représente l'Association des voyageurs du TGV Paris-Tours. «Nous avons également obtenu le principe d'une indemnisation des retards de 10 à 30 minutes, jusqu'ici très peu pris en compte.»

Par LIBÉRATION.FR

http://www.liberation.fr/societe/01012315194-la-sncf-fait-un-geste-envers-ses-abonnes

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/21/en-matiere-d-indemnisation-la-sncf-pratique-le-tout-tgv_1468937_3224.html

http://www.france-info.com/economie-entreprises-secteurs-2011-01-21-sncf-les-usagers-des-tgv-cessent-leur-greve-des-billets-510517-22-23.html

http://www.leparisien.fr/transports/tgv-en-retard-les-abonnes-en-greve-recevront-200-euros-21-01-2011-1237606.php

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/01/21/97002-20110121FILWWW00597-sncf-les-associations-satisfaites.php

vendredi 14 janvier 2011

MARDI 18 JANVIER 2011 : mouvement national de grève des usagers TGV en colère

Une première en France : un mouvement national de grève des usagers TGV en colère le mardi 18 janvier 2011 rassemblant l'ensemble les abonnés des lignes LE MANS-PARIS, LILLE-PARIS et TOURS-PARIS. En effet, ces 3 lignes sont touchées par une augmentation des dysfonctionnements et donc des retards conséquents depuis quelques années (entre 30 et 42 heures de retard observé par abonné sur l'année 2010 selon les lignes).    Les présidents de ces associations ou collectifs ont décidé de faire front commun contre la SNCF qui n'est toujours pas décidé à consentir la moindre indemnisation.

"Tous dans la voiture bar de vos TGV du matin et du soir et refusez de montrer votre forfait et réservation"

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/14/des-usagers-de-la-sncf-en-greve-contre-la-degradation-du-service_1465474_3224.html

LE MAINE LIBRE vendredi 14 janvier 2011 - 12:14 - Usagers du TGV en colère: une rencontre avec la SNCF


Un rendez-vous est prévu vendredi après-midi entre des usagers de la ligne TGV Le Mans-Paris et la direction régionale de la SNCF des Pays de la Loire. Depuis une dizaine de jours, ils sont entre 160 et 200 abonnés à suivre un mouvement de grogne. Ils se regroupent dans les voitures-bars de leurs trains avec des badges «Abonnés en grève» et refusent de présenter leurs titres de transport.

«On observe une très nette dégradation du service, pour lequel nous payons très cher, avec des retards à répétition très préjudiciables professionnellement», souligne Pascal Mignot, porte-parole de ce mouvement auquel «Le Maine Libre» a consacré un reportage dans son édition du samedi 8 janvier.


Ce mouvement, qui n'est pas encore constitué en association, exige également un dédommagement pour les jours de transport perdus lors des grèves de l'automne et a adressé un «courrier de doléances» à la SNCF. Le mouvement pourrait s'étendre mardi prochain aux lignes Lille-Paris, Tours-Paris, Reims-Paris et Lyon-Paris.