lundi 21 septembre 2009

Monsieur PEPY : vous nous devez 250€ au titre des retards du premier semestre 2009

Vous restez bloqué pendant 1 heure dans le TGV suite à un problème d'aiguillage...
Coups de téléphone à la Nounou pour gérer le petit dernier, stress, préparation du diner par les 2 ainés à distance, ...

"Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée"


Une petite enveloppe à l'arrivée en gare de Tours pré-affranchie, super!
Ah, il faut y glisser, en plus du billet, l'original de son abonnement forfait? oui, mais ma DRH me le demande aussi l'original!
Le tout pour 4.60€, après plusieurs mois de traitement!

Non, Monsieur PEPY, cette heure de retard m'a couté beaucoup plus que 4.60€ : entre les coups de fil, l'heure sup de la nounou, ... et je ne compte pas l'inquantifiable : le stress, la fatigue...

C'est pour cela que notre Association réclame une indemnité individuelle de 250€ pour les abonnés demandeurs eu égard aux 30 heures de retard subies depuis janvier 2009...



Faites vous connaitre par mail : tgv-tours-paris@live.fr et signez notre pétition (nous vous l'enverrons par mail)

lundi 14 septembre 2009

Triste record : plus de 11 heures de retard rien qu'en quelques semaines

La trêve estivale a été de courte durée, depuis le 18 aout, nous avons accumulé plus de 11 heures de retard pour de multiples raisons, toutes internes à la SNCF : de l’attente du conducteur à la mise à quai tardive en passant par un problème radio (voir extrait de notre observatoire des retards ci-dessous – liste non exhaustive):

  • Mardi 18 aout : 25 minutes de retard (TGV 8365- problème interne à la SNCF)
  • Lundi 24 aout : 2 heures 30 de retard (TGV de 9h26 au départ de Tours – problème technique : disjonction en cabine)
  • Mardi 25 aout : 34 minutes de retard (TGV 8302 – TGV précédent annulé)
  • Vendredi 28 aout : 3 heures 30 de retard cumulé dans la soirée (conducteur non présent au départ du TGV)
  • Lundi 31 aout : 25 minutes de retard (TGV 8365 - mise à quai tardive)
  • Jeudi 3 septembre : 20 minutes de retard (TGV 8302 - problème d’ouverture de porte)
  • Vendredi 4 sept. : 15 minutes de retard (problème de circulation à l’arrivée à Paris Montparnasse)
  • Mardi 8 sept. : 25 minutes de retard pour le TGV N° 8310 (problème radio sur le TGV précédent)
  • Mercredi 9 sept.: 20 min de retard TGV de 6h10 (pb sur TGV d’ouverture) et 15 minutes de retard sur le TGV de 17H40 (problème de signalisation)
  • Jeudi 10 sept : 25 minutes de retard au départ de Paris-Montparnasse sur le TGV de 17h15 (mise à quai tardive)
  • Vendredi 11 sept. : 50 minutes de retard sur le TGV Paris-Tours de 18H50 (problème de mise à quai).
  • Lundi 14 sept.: 56 minutes de retard sur le TGV Paris-Tours de 18h10 et 1h15 de retard sur le TGV Paris-Tours de 18h40 (problème d'aiguillage)

Mais apparement la SNCF ne voit pas les choses de la même manière, selon leur indicateur magique : le taux de TGV à l'heure sur la ligne Tours-Paris est de 96%...

En réalité (d'après notre observatoire : un TGViste par TGV nous envoie des stats précises), ce sont plus de 30 heures de retard cumulés depuis le début de l’année 2009. Nous sommes bien partis pour battre le triste record de 50 heures de retard de l’année 2008.
Des retards qui ne sont pas sans conséquence sur le plan professionnel et personnel : heures d’arrivées aléatoires sur le lieu de travail, annulation de réunion, problème de correspondance Train ou avion, retard à la crèche, déséquilibre de la vie de famille …


Une demande d’indemnisation des abonnés de la ligne TGV TOURS-PARIS à un juste niveau :
Ces retards répétés et de longue durée représentent un véritable préjudice : cout supplémentaire pour l’abonné en retard (frais de garde additionnelle, taxis, heures supplémentaires, …). Alors qu’en cas de retard de plus de 30 minutes, la SNCF ne propose qu’une très maigre indemnisation (de quelques euros) à la suite d’un processus de remboursement compliqué et long (plus de 3 mois), et donc décourageant !

Dans ce contexte, l’association des abonnés de la ligne TGV Tours-Paris demande à la SNCF d’engager une procédure d’indemnisation permettant de compenser à un juste niveau les dommages subis par les abonnés tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel depuis le début de l’année 2009. Avec en moyenne 20 heures de retard pour un abonné, nous estimons à ce jour, le préjudice à 250 € (sur la base horaire d’un SMIC multipliée par le nombre d’heure de retard), soit la moitié d’un abonnement mensuel.
A noter qu’une indemnisation de type « bon d’achat » (ex : prolongement du forfait de 2 semaines) a déjà était proposé dans une situation similaire et notamment à la suite de dysfonctionnements répétés il y a quelques années.

NOUVEAU : une pétition est en cours "la SNCF nous doit 250€ pour tous ces retards" : objectif = 1.000 signatures --> demandez là par mail : tgv-tours-paris@live.fr

Nous avons demandé l'appui des politiques et plus particulièrement le soutien du Ministre des Transports...


Enfin, si la situation n’évolue pas d’ici fin octobre, nous mettrons en place une action collective de grande ampleur comme cela a été le cas en juillet 2009 afin de montrer notre détermination à défendre ce autour de quoi 3000 tourangeaux ont organisé leurs vie professionnelle et familiale : le TGV.

Vos réactions par mail : tgv-tours-paris@live.fr et surtout sur le Blog dans les commentaires ci-dessous...

mercredi 9 septembre 2009

Vive la rentrée : plus de 7 heures de retard déjà accumulées depuis la rentrée...

Avec un retard tous les 2-3 jours, les abonnés TGV de la ligne Tours-Paris ont eu une rentrée réussie, avec plus de 7 heures de retard en 2 semaines.

Dès le lundi 24 aout, nous avons subit en un seul voyage 2h30 de retard, "j'avais une réunion que je devais animer sur Paris à 11H, j'ai donc pris le TGV de 9h26 de Tours qui devait arriver à 10h35 à Paris, au final je suis arrivé à Paris à 13heures... pour des raisons techniques! conséquence, pour être sur du coup avec la SNCF, il faut prendre 3 heures de marge pour un trajet qui ne devrait pas excéder 55 minutes..." nous rapporte un abonné.

Et depuis, ça ne s'arrete plus, entre "l'attente d'un conducteur", "les problèmes de circulation", une "disjonction dans la cabine", "un problème radio dans le TGV d'avant'... rien qu'hier, dans le TGV du matin de 8h06, nous avons été coincé dans un tunnel durant plus de 25 minutes, sans portable pour prévenir notre employeur (tunnel oblige!)....


Nous sommes à plus de 25 heures de retard depuis le début de l'année... et peut être allons nous battre le triste record de 2008... Coté SNCF, rien ne bouge sur le sujet, car pour eux les TGV sont à l'heure avec une régularité de 93%.

Nous allons mettre en place une action "TGV en retard, BILLET en retard"... contactez nous pour en savoir plus.

Vite, vos réactions sur le blog ou par mail : tgv-tours-paris@live.fr