mercredi 28 octobre 2009

Bilan mitige de notre reunion avec la SNCF du 22 octe ce

La reunion post-petition avec la SNCF tant attendue a bien eu lieu... Pour illustrer nos propos sur les retards, la SNCF avait bien fait les choses : notre TGV de 18:40 avait 15' de retard (et celui de 18:10, 21' de retard, tout comme le 17:40, le tout sans aucune explication)...donc une reunion qui a commence avec 15' de retard...

Apres un long debat sur les chiffres de retard (nos chiffres annoncant 25 a 35 heures de retard semblent bien indiscutables), la SNCF reconnaitra du bout des levres, qu'il y a bien des dysfonctionnements sur la ligne, ce "qui est normal, elle a 20 ans d'existence"...

Alors, quelles compensations pour ces 25 a 35 heures de retard par abonne?
Rien a court terme, il faudra attendre debut 2010 : une nouvelle offre commerciale... "mais, on ne peut pas en parler, c'est strategique" nous rappellera Me Targa Directrice grande ligne de la SNCF.
"Il ne faut pas s'attendre a un geste commercial, deja votre abonnement n'est pas cher par rapport au billet plein tarif... " insistera Mr Rota (directeur delegue Regional) "on vous proposera plutot des signes de reconnaissance...", mais pas question de creer un niveau 4 pour obtenir une reduction apres 4 ou 5 annees d'abonnement.
Quelques pistes ont ete lancées, surclassement ponctuel en premiere, attribution de SMILES supplementaires... avec des petits plus : voyage en cabine conducteur TGV, creation d'un WEB SNCF communautaire, de type blog, pour etre plus proche des voyageurs... "les voyageurs pourront s'exprimer, donner des idees..." s'exclama Mr Rota..."puis cela permettra de donner des explications claires par rapport aux retards"...

A vous de reagir sur le blog....

11 commentaires:

  1. C'est la que l'on s'aperçoit du decalage persistant entre la vision SNCF, ils sont comme dans une bulle.... et la realite des abonnes mis en danger professionnel par les retards, le tout sur fond de crise...

    Mais, il est vrai que qd on ne connait pas le risque de licenciement, le cas des salaries de la SNCF... il est difficile de bien apprehender nos problemes!

    RépondreSupprimer
  2. L'ACCALMIE a été de courte durée ...

    Le 8310 est arrivé ce matin 29/10 avec 17 minutes de retards;
    En conséquence d'un probléme technique sur le TGV précédent.

    RépondreSupprimer
  3. Au niveau des fameuses offres commerciales stratégiques à venir, est ce que le marketing de la SNCF a pensé à une réduction lorsque deux personnes d'une même famille font les A/R quotidiennement? Car là, vue le tarif du forfait c'est carrément un SMIC par mois qui s'envole pour arriver en retard il faut bien l'avouer, quasiment tous les jours dans les deux sens. Voilà le problème de fréquenter l’une des lignes les plus rentables de France. Par ailleurs en terme de services le Paris Strasbourg avec le e-billet est mieux loti que nous qui devons régulièrement passer par le guichet pour les résas. Pourquoi la SNCF ne propose pas un service similaire ou une carte à puce pour au moins ne pas avoir à se rendre au guichet.

    RépondreSupprimer
  4. A l'attention de:
    Madame BEAUFILS sénatrice.
    Monsieur Guillaume PEPY.
    Madame Sylvie TARGA.
    Monsieur Philippe ROTA.

    PARIS 1er employeur de TOURS.
    3200 usagers quotidien travaillent à Paris.

    Je prends le TGV Tours Paris tous les jours depuis 1990.
    Le forfait à cette époque valait 870 Francs.
    À ce jour, il vaut 600 Euros, il a été multiplié par 4,52 et mon salaire n'a pas bougé depuis vingt ans.
    Je n'ai pas la chance de travailler dans le service Public et d'avoir l'augmentation annuelle sur le coût de la vie.
    Après une hausse de 6% des forfaits depuis un an, nous accumulons depuis le début de l'année 40 Heures de retards sans aucune compensation de la part de la SNCF.
    Malgré le "Ras le Bol" des usagers et une pétition de plus de 1000 signatures, la Direction de ce service représenté par Madame Sylvie TARGA et Monsieur Philippe ROTA ne veulent pas nous octroyer une compensation financière sous aucune forme possible.

    En plus cette semaine, après trois mois d'accalmie le "Schtromph dépressif" est de retour pour rattraper son cota et faire la prime de Noël aux actionnaires de la société le VINCI.
    "Les feuilles mortes se ramassent à la pelle et les papillons bleus jonchent nos pare brise".
    Vendredi soir, j'en ai comptabilisé 25 sur une distance de cent mètre de la gare de SPC pour me rendre à mon véhicule et j'ai eu un PV malgré avoir mis un ticket le matin sur ma planche de bord.
    Le motif marqué est: dépassement de l'horaire.
    Il faut qu'on m'explique comment faire quand on est parti pendant 12 heures pour essayer de survivre dans cette société de profits qui nous étrangle de jour en jour.
    En plus je viens de recevoir mes impôts locaux qui ont augmenté à Tours de 42,31 % par rapport à
    l'année précédente.
    (merci de Claude ROIRON).

    Il faut arrêter de nous prendre pour des "vaches à lait" et des moutons de Panurge.
    Il y a urgence, avant que cela pète...

    Je demande à Madame BEAUFILS sénatrice et Monsieur Philippe Rota de faire le nécessaire pour que s'arrête tous ces abus sur le dos des gens qui prennent le train pour aller travailler.

    A bon entendeur, salut...

    RépondreSupprimer
  5. Pour ma part, je me moque de ces cadeaux car le contrat commercial passé avec la SNCF c'est le paiement d'un abonnement (avec réservation) contre une prestation dont l'objectif est d'arriver à destination à l'heure.

    En proposant les compensations ci-dessus la SNCF montre son impuissance à respecter le contrat passé avec les clients. (ou devrais-je dire usagers).
    Par conséquent, si nous aussi ne respections pas le contrat commercial passé avec la SNCF...
    De ce point de vue là, je pense que la Direction de la SNCF serait peut-être un peu plus concerné par nos problèmes rencontrés !!!!

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait d'accord avec Gilles..
    Les pare-brises étaient truffés d'amendes, peu d'automobilistes y ont échappé.
    Je paie 966 € de taxe d'habitation pour un F3 ( il me faut une chambre pour ma fille que j'accueille 1 We tous les quinze jours ) de 65 m².
    Ca devient hallucinant.
    Je prends le train depuis 1999, époque de la pub Paris -tours 55 minutes.
    Je continue la "lutte" avec vous.
    Romain

    RépondreSupprimer
  7. Je rentre de congés ce jour et je suis déjà dans le bain avec la Sncf car le train de 6h10 Tours-Paris avait 15 minutes de retard.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
     
    Je me permets de venir vers vous aujourd'hui concernant la problématique des stationnement. Je ne suis pas certaine que vous pourrez apporter votre concours sur cette difficulté mais je tenais à vous en faire part.
    Depuis quelques semaines, la police municipale a eu pour consigne de passer tous les jours pour verbaliser. Or, comme vous le savez probablement les personnes stationnant à l'exterieur mettait un ticket pour faire savoir que nous étions abonnés. Désormais, ils verbalisent systématiquement. Soit! Le problème est qu'il n'y a plus de place dans les parking vinci et environnants. La SNCF devrait, il me semble, essayer de trouver des solutions pour ses abonnés, nous ne pouvons même plus nous mettre en liste d'attente pour les parking.
    Je pense parler au nom d'un certain nombre d'usagers et je tenais à vous faire part de cette difficulté...

    RépondreSupprimer
  9. Retards St pierre - Paris

    Hier mardi 3/11/09 :
    Départ indiqué 7h47, parti finalement à 8h00.
    ==> le conducteur a été réquisitionné poru venir en aide à une machine en panne.

    Hier mardi 3/11/09 :
    Départ théorique 18h10, parti finalement avec 20 minutes de retard....problème d'acheminement.
    La double rame n'était qu'une simple. Le train était bondé, la seconde rame était interdite d'accés, on aurait sali je pense.

    Aujourd'hui 4/11/09 :
    Train de 12h17 de St pierre.
    Arrivée à Paris à 13h35 soit 18 minutes.

    Consternant...

    RépondreSupprimer
  10. Je viens de découvrir le compte-rendu de la réunion du 22/10.
    Les "propositions" sont des gadgets, il faudrait que les marketeurs de la SNCF sortent un peu des milieux "bobos".
    On demande le respect des horaires et des correspondances assurées point-barre.
    Ensuite savoir si mes amis sont à bord ou pas, si quelqu'un veut faire une partie de tarot je m'en charge.
    Par contre bénéficier d'une place de parking gratuite (certains commerçants l'offrent et pour des montants bien inférieurs aux 5.000€ annuels que nous laissons à la SNCF) serait un "vrai plus produit".
    Je ne gare pas ma voiture vers la gare, car si les papillons pleuvent, la sécurité des véhicules n'est pas assurée, pourtant, simple usager je peux même indiquer les places à éviter. Police municipale et déliquants même combat pour chasser le contrevenant?
    A quand une zone bleue allant jusqu'aux levées de la Loire?
    Messieurs les politiques et décideurs économiques un peu de coordination s'il vous plait sinon vous n'aurez bientôt plus d'électeurs.
    Bon courage à tous.

    RépondreSupprimer
  11. Et bien voilà ce que je pensais et maintenant clair et net. Que l'on fassent des pétitions, des actions billet en retard ou autre rien ne change. Essayer de prendre le 8310 le matin jamais cette semaine il a été à l'heure, c'était pas des retard énorme mais bizarrement il ralentit toujours au même endroit bref ! De toute façon je maintiens et je signe que si nous ne tapons pas plus fort c'est à dire dans la poche de la SNCF tous ce que nous faisons ne sert à rien ! Si c'est pour entendre dire que par rapport au billet normal, les abonnements sont pas cher faut pas chercher plus loin, ils en ont rien à foutre de nous !
    Serge

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés à priori. Nous n'accepterons pas les commentaires à caractère diffamatoire à l'encontre des salariés de la SNCF et des membres du Blog. Nous vous remercions de votre participation au débat