vendredi 20 juin 2014

La coordination des usagers du train appelle à un boycott symbolique de la SNCF


La Coordination nationale des usagers du train (Cnut) a appelé vendredi les usagers
des trains à boycotter la SNCF, une action symbolique qui consiste à ne pas présenter son billet ou forfait aux contrôleurs pour protester contre l'indemnité (33% de l'abonnement), jugée trop faible, accordée aux voyageurs par la compagnie après la grève des cheminots, a annoncé la Cnut à l'AFP.

La Cnut réclame que l'indemnité accordée aux usagers par la SNCF s'élève à un mois d'abonnement, à faire valoir sur une période de trois mois, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la Cnut, Willy Colin.
Or la SNCF n'accorde qu'une réduction de 33% sur la totalité du montant mensuel de l'abonnement, à valoir sur le mois de juillet.
"La mesure va dans le bon sens, a admis M. Colin, mais elle est insuffisante, car elle ne prend pas en compte tous les préjudices subis par les usagers, les frais de carburant, les frais de nourrice, les journées sans solde....", a-t-il dit.
Par ailleurs, les voyageurs qui prendront leurs vacances en juillet ne bénéficieront pas de la mesure, a-t-il déploré.


"Comme on n'a pas obtenu gain de cause et qu'on fait fi de nos demandes, nous appelons les usagers à boycotter la SNCF et à ne pas présenter leur billet au personnel de contrôle", a expliqué M. Colin.
"On leur demande à la place, a-t-il ajouté, de présenter un titre de transport factice, +usager en grève+, téléchargeable sur le réseau social de l'Avuc (Association des Voyageurs Usagers des Chemins de fer), un des membres de la Cnut.
Parmi les revendications de la coordination, créée en début de semaine, figure par ailleurs "un vrai service minimum (notamment sur les liaisons "domicile-travail") avec le doublement des trajets par rapport au plan existant". Elle réclame aussi que les usagers soient consultés sur la réforme ferroviaire.

Rennes, 20 juin 2014 (AFP)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés à priori. Nous n'accepterons pas les commentaires à caractère diffamatoire à l'encontre des salariés de la SNCF et des membres du Blog. Nous vous remercions de votre participation au débat