jeudi 10 juin 2010

Bilan plus que mitigé de la réunion d’hier soir avec la SNCF, l’été sera chaud pour les TGVistes de la ligne Tours-Paris :

- Augmentation des abonnements à partir du 1er juillet 2010 « peut-être autour de 1.9% » (après avoir subi une hausse de 3.5% l’année dernière, soit +24% depuis 2002)
- Suppression du TGV double , heure de pointe le plus utilisé par les abonnés (TGV partant de Tours à 7h40) durant la période d’été (6 juillet – 29 aout). Suppression que nous avions déjà dénoncée en juillet 2009, la SNCF nous ayant promis de mieux gérer la situation l’année d’après.
- Aucun résultat concret de nos négociations sur les indemnisations retard menées depuis plus de 2 ans avec la SNCF et malgré une pétition ayant recueilli plus de 1200 signatures en novembre 2009. Notre Association demande 10.000 SMILES pour les retards 2009 (30 heures) et 2010 (18 heures) équivalent à 3 allers-retours en 2nde classe.
- Le programme de fidélisation S'Miles s’est fortement dégradé début 2010 : la double peine et une perte de 74% des avantages : Un abonné dépensant en moyenne 6.000 € par an de forfait pourra à peine se payer 2 billets AR en 2nde classe contre 3 billets Allers-Retours et 1 billet Aller avant février 2010.
- Les parkings à vélos saturés en gare de Tours le resteront jusqu’en 2012-2013 car les travaux en gare ne pourront pas être lancés avant la mise en place du pole multimodal relatif au Tramway.
- Une avancée significative sur la communication client dans le cadre d’un dysfonctionnement de la ligne (retard prévisible suite à un suicide, à un accident…) : la SNCF propose de mettre en place cet été un système de type TWEETER.

Faut-il passer à des actions plus énergiques pour se faire réellement entendre ?

Vos commentaires, vos propositions : tgv-tours-paris@live.fr

6 commentaires:

  1. Quelle honte...
    Oui je pense qu'il va falloir passer la seconde.
    Bon courage à tous et à demain matin.

    RépondreSupprimer
  2. La vraie question à se poser : Quand est ce que la SNCF va faire son vrai métier qui n'est que d'acheminer des clients(et non usagers) sur la base des conditions qu'elle a vendues (fort cher - la rentabilité de la ligne Paris-Tours n'est plus à prouver)?
    Tant qu'ils ne se remettront pas en cause, toutes les discussions-réunions ne servent à rien sinon nous endormir.
    Il est temps d'agir en conséquence : à dialogue de sourd, réponse de sourd. Le nerf de la guerre étant comme toujours l'argent, un VRAIE GREVE de forfait ne peut que créer une reaction de leur part. Le reste ne sont que palabres et boniments.

    RépondreSupprimer
  3. A signaler que depuis 2 jours dans le TGV de 18h05 des places ont pu être réservées alors qu'elles n'existaient pas !!!
    Résultats encombrement maximum entre les rames et aucunes excuses de la part de la sncf.
    Seule réponse d'une contrôleur hier soir "c'est comme ça et ça sera pareil demain aussi".

    RépondreSupprimer
  4. honteux, vendredi 9 juillet aucune correspondance à st-pierre aec décontraction l'agent SNCF ns conseil de prendre les bus en direction de tours5à notre charge), aucun bus n'a été prévu par la SNCF pour aller à tours ras le bol.
    Cette semaine 45 mn sur le TGV de 18h05 ns sommes vraiment ds pompes à fric

    RépondreSupprimer
  5. Avez-vous explorer la piste de l'éligibilité du Trajet Tours <-> Paris en "Trajet Travail", comme l'est "Orleans-Paris", car ça rendra pas mal de service des 2 côtés.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, il faut envisager une action du type "une journée (semaine) sans payer" pour tous ceux qui ont un abonnement. C'est vraiment vraiment TOUT LE TEMPS, même des petits retards de 10 à 20 minutes qui peuvent foutre en l'air un planning.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés à priori. Nous n'accepterons pas les commentaires à caractère diffamatoire à l'encontre des salariés de la SNCF et des membres du Blog. Nous vous remercions de votre participation au débat