jeudi 16 octobre 2008

Mercredi 1er octobre - Tours - un premier contact constructif entre le collectif des TGVistes Tours-Paris et la Direction de la SNCF

Mercredi 1er octobre au siège départemental de la SNCF à Tours, un premier contact entre le collectif des TGVistes Tours-Paris et la Direction de la SNCF :


Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour de cette réunion, initiée par les TGVistes Tours Paris

  • Comment lutter contre les retards réguliers et de moyenne durée (entre 10 et 30 minutes) ? (exemple : un abonné qui prend le TGV de 7h58 de Tours et revient par le 18h40 de Paris peut facilement subir des retards cumulés de 1h30 et plus sur la semaine, cf les relevés de retards mis en place sur le BLOG des TGVistes Tours-Paris, chiffres non démentis par la SNCF…)
  • Comment mieux communiquer de façon locale et efficace auprès des abonnés par des moyens modernes de type SMS lors d’incident fortement perturbateur ? « en effet, un simple SMS envoyé à 7h10 à l’ensemble des abonnés pour indiquer qu’il y eu un suicide sur la ligne à 6h30 et que les TGV au départ de Tours vont être fortement perturbés pendant au moins 2-3 heures peut nous permettre d’anticiper sur le plan familial et de s’organiser avec notre employeur (TELETRAVAIL,RTT…) »
  • Comment être mieux indemnisé, en tant qu’abonné, lors de retards très conséquents et imputables à des dysfonctionnements de la SNCF ? « en effet, à la suite de la rupture de catener, vous pouvez être bloqué dans un TGV entre Tours et Paris pendant plusieurs heures et ne recevoir que 4€ d’indemnisation de la part de la SNCF » , « le montant est tellement ridicule que la plupart d’entre nous ne font même pas la démarche de demande d’indemnisation »

Enfin, la problématique d’abonnement et du manque de souplesse du système actuel. « En effet, un abonné qui doit s’absenter 1 semaine durant le mois de septembre pour des raisons professionnelles ou personnelles, alors que son forfait mensuel commence le 1er septembre, perd 1 semaine de forfait soit plus de 100€… »Alors que le e-forfait testé sur la ligne Paris – Reims permet plus de souplesse et dans ce cas précis, la semaine de forfait non utilisée est reportée sur le mois suivant. »


Face à ces constats, certaines pistes d’amélioration seront étudiées par les services de la SNCF :

  • Mise en place d’un observatoire des retards répétitifs sur des trains dont les abonnés constituent la plus grande part des voyageurs : TGV de Tours le 6h52, 7h40, 7h58 et de Paris le 18h10, 18h40, 18h50 et le 19h30 afin de comprendre les raisons de ces retards et surtout de trouver des pistes d’amélioration en terme de ponctualité.
  • L’étude de faisabilité de la mise en place d’un service d’alerte SMS dédié aux abonnés de la ligne TGV Tours-Paris afin de les informer ponctuellement d’incidents majeurs et locaux (suicide, animaux sur les voies, catener, éboulement…)
  • L’observation des tests du e-forfait et l’étude du calendrier de déploiement éventuel.
  • La lutte contre les vélos « ventouses » qui bloquent les parkings à vélo pendant plusieurs semaines. Quelques pistes ont été proposées par le collectif : une information plus lisible sur les modalités d’utilisation des parkings à vélos (normalement réservers aux usagers de la SNCF) et la mise en place d’autocollants datés sur les rayons afin d’identifier les vélos qui n’ont pas bougé depuis plus de 2 semaines voire 3 semaines.

D’autres revendications n’ont pas trouvé d’échos immédiats ou favorables de la part de la Direction Départementale de la SNCF, telles que :

  • L’indemnisation en cas d’incident grave et imputable à la SNCF, que le collectif souhaite faire passer de 4€ à 12€ soit la part du forfait mensuel reporté au coût unitaire par voyage (exemple : 500€ mensuel divisé par 40 voyages).


« Nous travaillerons dans la confiance et avec un bon état d’esprit. Nous attendons maintenant des signes positifs et des mesures concrètes de la part de la SNCF sachant que l’ensemble de nos revendications ne sont pas démentielles, elles ont été définies à partir des emails reçus chaque semaine sur notre boite aux lettres électronique et sur la base des nombreux commentaires laissés sur notre BLOG, les pistes de solutions on été travaillées à partir de groupes de réflexion souvent réunis dans le TGV même lors de nos trajets quotidiens…maintenant la balle est dans le camp de la SNCF, mais nous avons bon espoir ! »

12 commentaires:

  1. Jeudi 23/10/08 : le TGV 8304, départ Tours 7h40, est arrivé à Paris-Montparnasse à 9h20 soit un retard de 30 minutes. Raison invoquée : des travaux sur les voix...

    RépondreSupprimer
  2. Abonné TGV sur la ligne Paris-Tours que j’emprunte 5 jours sur 7 depuis 18 mois, j’ai eu le plaisir de découvrir l’existence de votre collectif ce matin, en lisant le nouvel hebdomadaire « La tribune de Tours ». J’espère que de nombreux voyageurs auront lu l’article qui vous y est consacré, particulièrement ceux qui ont voyagé par le train de 7h40 et qui ont dû subir 30 minutes de retard. Quelle belle contre-publicité pour la SNCF !

    J’ai ainsi visité votre blog que je trouve très intéressant, bien que peu commenté. J’approuve totalement les actions que vous menez et notamment les propositions que vous avez faites au cours de la réunion du 1er octobre avec la Direction Régionale de la SNCF. Tout cela me semble relever du bon sens et profiterait de manière très équitable à l’ensemble des usagers. Mais on connaît le pouvoir d’inertie de la SNCF lorsqu’il s’agit de revoir en profondeur un système… Ce qui est certain, c’est qu’à défaut de pouvoir agir rapidement sur la ponctualité de ses trains et sur la qualité de l’information à bord et en gare, la SNCF se doit d’indemniser correctement ses abonnés ! Proposer une « aumône » de 4 euros à titre de dédommagement pour un retard de 4 heures relève de la provocation.

    Comme vous, j’effectue (à grande maille) un relevé des retards affectant les trains que j’emprunte. Il apparaît qu’en moyenne, la différence entre les temps de trajets théoriques et la réalité avoisine 15% (1h10 à 1h20 de trajet au lieu d’1h05 affichés). Une réduction d’un pourcentage comparable sur le prix de l’abonnement aiderait sans doute à faire passer la pilule…

    RépondreSupprimer
  3. Etant abonnée depuis maintenant plus de 2 ans, je me permets de vous signalez (si ce n'est pas déjà fait) que le TGV 8302 de 6h52 départ de Tours a encore accusé un retard de prêt de 15 minutes à l'arrivée ...

    Merci d'avoir mis à notre disposition ce blog.

    Bonne continuation.

    Une abonnée blasée

    RépondreSupprimer
  4. Contacts
    Calendrier


    Nouveau
    Répondre
    Répondre à tous
    Transférer
    Supprimer
    Courrier indésirable





    Options
    1er contact‏
    De : sandra guerrero (sandraguerre26@hotmail.com)
    Envoyé : mer. 22/10/08 11:41
    À : tgv-tours-paris@live.fr

    Bonjour,

    Je voyage quotidiennement sur la ligne Vendôme-Paris pour raisons professionnelles et suis membre de l'association des usagers de Vendôme.
    Je cautionne totalement vos revendications élémentaires et suis épuisée des derniers retards imposés.

    Par ailleurs, un changement d'horaire est prévu sur le train de 8h27 en gare de Vendôme dès la mi-décembre pour passer à 8h37 !

    Je trouve ce changement inadmissible car cet horaire nous ferait arriver à Paris beaucoup trop tard, sans parler des retards éventuels...

    Je ne me rends pas à Paris quotidiennement pour y faire mon shopping mais pour y travailler et embaucher vers 10h00 est invraisemblable !

    Que pouvons-nous faire ?

    RépondreSupprimer
  5. La SNCF nous prend encore pour des imbéciles !!!!! et des pompes à Fric .
    Si j'aimais pas autant Tours j'irai au Mans, au moins il t y a des trains et plus souvent !!!

    Certains collègues voudraient déménager et aller en province pour faire comme moi . Je leurs déconseille d'aller à TOURS !

    Car pour les retard consécutifs, ça empire :

    Ce matin 10 min de Retard sur le 7H40
    Vendredi 17/10 : 40 min de retard sur le 17H55
    Depuis la semaine dernière c'est systématiquement 10 min de retard sur le 07H40 !!!
    Et depuis 1 mois le 17H55 du vendredi soir est systématiquement en retard. Déjà que la cadence des trains n'est vraiment pas terrible le Vendredi soir (on passe de 30 min à 45 min entre 2 horaires de trains) !!!!

    Le grenelle de l'environnement voudrait que l'on prenne le train. Mais on le prend pas par choix mais par obligation, car si on avait le choix ce serait tout sauf le train !!

    Les trains bondés, surbookés, avec les heurts entre voyageurs qui n'ont pas de places assises, c'est quotidien !!!
    Prendre le train est de plus en plus une source de stress et d'angoisse. Certains jours, je suis à la limite de péter un plond !!

    Le transilien a le RER D, le réseau TGV a le Paris-Tours !!


    Espérons que les prochaines réunion débouche sur du concret, car malheursement il faudra passer à des opérations plus musclées pour se faire entendre !

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir,

    Je découvre avec plaisir ce blog dédié aux TGVistes de la ligne Tours<-->Paris.

    Pour ma part et comme une trentaine d'autres personnes (mais je me trompe peut-être sur le nombre) je suis également abonné pour la zone Paris Ouest, mais pour la ligne St Pierre <--> Massy TGV.

    Nous constatons également beaucoup de retards surtout pour les retours. Le TGV de 19h20 en particulier mais nous ne sommes pas en reste avec celui de 17h31.
    Le TGV aller de 06h30 est quant à lui plutôt régulièrement à l'heure.

    Notre plus gros soucis est le manque de choix. En effet aucune liaison entre 06h30 et 09h00 pour l'aller et entre 17h31 et 19h20 pour le retour.

    Une solution simple serait de faire des arrêts pour les TGV en direction ou venant de Montparnasse. Vu de votre fenêtre, cela veut dire un trajet un peu plus long mais il faudrait trouver un compromis du style: les TGV qui s'arrêtent à Massy ne s'arrêtent pas à Vendôme.

    La SNCF quant à elle explique qu'elle ne souhaite pas ces arrêts afin d'éviter que ces TGV deviennent des omnibus. Cela peut se comprendre mais des solutions de contrôle simple doivent pouvoir se mettre en place.


    Le dernier point et non des moindres est le service aux abonnés que l'on peut qualifier d'inexistant. En effet il n'existe aucun guichet dédié, aucun moyen de réservation simple (internet ou bornes et pire guichet) qui permettent de prendre ces billets de toute une semaine en moins d'un quart d'heure, aucune réelle souplesse au niveau du forfait.
    Pour ce dernier point, j'ai pu voir sur le blog que cela est à l'étude. J'espère que cela débouchera sur du concret.

    Je suis également abonné pour le P2 d'EFFIA pour une simple raison de facilité mais les prix accordés aux abonnés sont dérisoires et demandent à être revus.

    Je ne sais pas si les abonnés de la ligne Massy peuvent faire partie de votre "collectif", mais je trouverais cela logique car nous faisons face à la même problématique et empruntons au final la même ligne. A la différence près que nous sommes encore plus touchés lors des mouvements sociaux car les lignes utilisées sont des intercités.

    Bravo pour votre action.

    RépondreSupprimer
  7. Et une nouvelle rupture de caténaire samedi 1er novembre.
    19H à montparnassae : les voyageurs sont invités à monter dans le tgv pour tours.
    19H15 : annonce : retard indeterminé.
    19H30 : annonce : retard indéterminé
    20H00 : tous les tgv sont supprimés. "vous êtes invités à reporter votre voyage ultérieurement".
    Les tourangeaux peuvent rejoindre Austerlitz et rentrer en corail avec un train à 22H53 pour arriver à 01H00 à tours ! Un train partait d'austerlitz à 19H52. Un peu plus de réactivité et de bon sens de la SNCF aurait permis à beaucoup de tourgeaux de rejoindre leur province bien plutôt !
    On a quand même eu droit au plateau repas : une salade provençale (correcte), un paté (à l'odeur pâté pour chat), un pain azyme (imangeable), une compote, un gâteau (très sec !) et des excuses dans la boîte plateau repas.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis abonné mensuel sur le trajet TGV Tours/Paris (à raison de 5 aller-retours par semaine) depuis maintenant 6 ans.
    J'approuve totalement votre initiative. Comment puis-je apporter mon soutien ? Y a-t-il un formulaire d'inscription ? Ou bien le simple fait de signaler les retards suffit à faire partie du collectif ?
    Et enfin, avez-vous une newsletter ?

    (Le TGV 8302 du 04/11 de 06h52 est parti avec 20 minutes de retard aujourd'hui... pas de précision en gare de Tours.
    Arrivée à Montparnasse avec 25 min de retard au final... retard du à un "problème matériel").

    RépondreSupprimer
  9. Ce matin le train de 7H40 est arrivé à 9H35 à Montparnasse, soit 50 min de retard et les enveloppes ridicules de la SNCF.
    Vendredi 07/11 le train de 17H55 est arrivé avec 25 min de retard à Vendôme


    A chaque fois avec en cause le matériel roulant.
    Il y a donc un problème de maintenance (préventive) directement dictée par des PB de rentabilité sur le dos du voyageur.


    Plus la SNCF fait de bénéfices, plus les trains sont en retard, quoique au train où vont les choses, elle remboursera plus de billets de train qu'elle n'en vent, sauf pour les abonnés bien sûr !!!

    Les TGV ne sont plus fiables, et la SNCF peut les appeler les TTR (Trains Toujours en Retard)

    On, nous annonce encore des grèves (pour le trafic fret et l'ouverture à la concurrence, les cheminots de la SNCF ont de quoi s'inquiéter effectivement, vu leur qualité de service) pour la semaine prochaine, sans compensations bien entendu, pourquoi arrêter de tondre le mouton ?


    Bref toujours la galère. LE TGV est devenu aussi peu fréquentable que le train de banlieue que j'ai fui il y a 12 ans.

    RépondreSupprimer
  10. Je souhaite tout d'abord vous remercier d'avoir créer un blog qui permet de nous exprimer afin d'être plus forts ensemble.
    Dans le but d'alimenter votre répertoire des retards, je souhaite vous signaler le retard du TGV 8357 à 17h55 le 3 octobre dernier de Paris à Tours. Ce train est arrivé avec environ 27 minutes de retard.
    J'aimerais aussi vous faire part de son traitement par la SNCF. Agacée par le fait que la SNCF ait tout fait pour ne pas dépasser les 30 minutes, j'ai été très surprise de bénéficier, en bout de train, de la distribution d'une enveloppe de demande de dédommagement, par des agents de la SNCF. Evidemment, j'ai renvoyée rapidement l'enveloppe complétée. Fin octobre, j'ai alors reçu un courrier du centre de régularité SNCF me signifiant qu'il n'était pas possible de donner une suite favorable à ma demande de compensation dans le cadre de son engagement "horaire garanti" ! La raison : retard inférieur à 30 minutes ! alors pourquoi cette distribution d'enveloppe si c'était pour ne pas dédommager ce retard ?
    Comme vous, je confirme que le train Tours-Paris 7h40 a systématiquement 5 à 8 minutes de retard à l'arrivée et celui de 17h55, le vendredi est très souvent retardé de 15 minutes.
    Vous remerciant encore de toutes vos actions, je reste à votre disposition.
    Très bonne soirée

    RépondreSupprimer
  11. Je suis abonné en forfait sur le train paris-tours. Hier j’ai pris mon billet pour ce matin (hé oui je sais quelle erreur !!!) donc évidemment je n’ai eu qu’un billet pour le 9h23. Le controleur m’a mis une amende alors que j’ai été de bonne foi en lui indiquant que j’avais bien acheté mon billet mais qu’il m’était impossible d’arriver à mon travail si tard même en prenant le 8h10.

    N’ayant sur le coup aucun moyen de paiement (j’ai fait opposition sur ma CB il y a 3 jours) j’ai vu l’amende monté à 54euros que puis donc faire ?



    J’ai eu beau argué mon enveloppe (sncf régularisation des retards) avec tous mes billets de retard en disant au contrôleur que j’étais obligé lors de retard de leur part d’être indulgent, il m’a répondu que ce n’était à lui de géré mes doléances…



    Outre le fait que cette personne semble tout à fait irrespectueuse que puis-je donc faire pour annuler cette amende. (J’ai tous les justificatifs).

    RépondreSupprimer
  12. Pour continuer sur les retard le 19/11/08 TGV 8363 17h40 à Montparnasse, 30 minutes de retard, du en premier à un objet encombrant la voie au niveau de la garde de Vendôme et puis arrivant à St Pierre c'était un train nous précédant qui aurait heurté un chevreuil.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés à priori. Nous n'accepterons pas les commentaires à caractère diffamatoire à l'encontre des salariés de la SNCF et des membres du Blog. Nous vous remercions de votre participation au débat