lundi 8 septembre 2008

TGV TOURS-PARIS : 12 heures de retard en 7 jours

Vendredi 5 septembre 2008 : départ de Paris à 17h15 arrivée à Tours 22h10
"En 12 ans de TGV Tours Paris, je n'ai jamais vu cela!" s'exprimait à l'instant un abonné de longue date... dans le TGV PARIS-TOURS de 18h50 assis sur une table à langer en face des toilettes! Et lui avait de la chance car nous autres étions debout, entre les rangées de siège ou sur les plateformes... le TGV Tours-Paris de 18h40 était annoncé avec un retard indéterminé (l'annonce TGV en cours d'acheminement...ça ne sent jamais très bon), alors la seule solution : le fameux 2 TGV en 1!

En effet, depuis vendredi 29 aout, nous accumulons 12 heures de retard sur la ligne Tours-Paris : suicide, rupture de caténaire, problème d'acheminement, ... et les retards sans information! soit en 7 jours la palette complète d'incidents.
Non pas tout à fait, il nous manquait le chevreuil sur les rails... allons patience, ça on nous le réserve pour demain!

3 commentaires:

  1. Je viens tout juste de déménager sur Tours tout en ayant conserver mon emploi sur Paris. Je suis donc "nouveau Tgviste" et le moins que je puisse écrire est que je suis heureux de vous avoir déniché sur le web ! Je ne redoutais pas du tout les allers-retours quotidiens, bien conscient qu'il pouvait exister quelques retards, des grèves et autres impondérables. Je l'avais déjà vécu entre 2000 et 2004 puisque j'étais abonné entre Orléans et Paris. Ça ne me tracassait pas du tout. On peut dire que je suis tombé de haut! Très sincèrement, je n'imaginais pas un tel manque de fiabilité : en l'espace d'une malheureuse semaine, le cumul des retard est absolument faramineux ! Je suis pour le moins déçu et étonné. A la rigueur, le suicide et la caténaire... bon, admettons, ça peut arriver. Mais des choses directement imputables à la SNCF, et sur lesquelles ils peuvent parfaitement agir, sont absolument choquantes
    - le retard chronique de l'ordre de 10 à 15 minutes au moins sur l'un des deux voyages quotidiens.
    - le manque (voire l'inexistence) d'informations.
    ... et d'autres encore!

    RépondreSupprimer
  2. email envoyé aux députés de la région de Tours

    Envoyé : mar. 09/09/08 13:02
    À : contact@jean-patrick-gille.fr; jpgille@assemblee-nationale.fr; mlezeau@assemblee-nationale.fr; michel.lezeau-jouelestours@orange.fr; patricklebars@orange.fr
    Cc : nr.redactionenchef@nrco.fr (nr.redactionenchef@nrco.fr); dim.sic.sg@equipement.gouv.fr; redaction@lecanardenchaine.fr; brigitte.rossigneux@lecanardenchaine.fr; michaela.bobasch@lemonde.fr; francoise.chirot@lemonde.fr; charles.gautier@lefigaro.fr
    Cci :






    Messieurs les Députés,





    En tant qu’usagers au quotidien de la SNCF sur la ligne TGV Tours-Paris, plusieurs centaines d’entre nous avons vécu, ces derniers jours, une semaine noire avec 12 heures de retard accumulé en 8 jours :

    Vendredi 29 août : TGV Paris-Tours de 18h40 - 3 à 4 heures de retard

    Mardi 2 septembre : tous les trains du matin 4 heures de retard lié à un suicide (des TGV sont quand même partis de la gare de Saint Pierre des Corps en sachant qu’ils seront bloqués quelques kilomètres plus loin)

    Vendredi 5 septembre : à partir de 17h15, 4 heures de retard lié à une rupture de caténaire, arrivée à Tours à partir de 22h

    Lundi 8 septembre : 18h40 retard indéterminé (problème d’acheminement de TGV)



    Du jamais vu, d’après un abonné de la ligne TGV Tours-Paris depuis 12 ans (cf notre blog http://tgv-tours-paris.blogspot.com)… et problèmes que nous avons du mal à relativiser compte-tenu que ce service nous coûte entre 500 et 600€ par mois (et quasiment jamais pris en charge par l’entreprise, tout du moins dans le privé).



    Des retards aussi conséquents et aussi fréquents, bien évidemment, ont des impacts relativement importants chez les usagers mais surtout chez les abonnés, que nous représentons : désorganisation de la cellule familiale, problème de gestion des sorties de crèches ou d’école, fatigue, stress additionnel, … qui s’ajoutent aux problèmes quotidiens des abonnés qui doivent gérer plusieurs modes de transport sur Tours et/ou Paris.



    C’est à un point que nous observons un nouveau phénomène inquiétant pour le dynamisme de la ville de Tours et des villes environnantes : de plus en plus d’abonnés ont décidé de quitter Tours pour aller s’installer au Mans, la ligne Le Mans – Paris semblant plus fiable, voire Poitiers à 1h30 de Paris (à noter que la réalité du temps de transport entre Tours-Paris en TGV est de 1h20, cf relevés horaires du Blog).



    Face à ces dysfonctionnements répétitifs et intolérables, les usagers ont décidé de réagir activement en proposant une journée de grève de billet courant septembre afin d’obtenir une compensation à la juste hauteur du préjudice et dépassant les 4€ traditionnels (sur présentation de nos réservations à 1€50).

    Nous considérons qu’une partie de notre dernier forfait (couvrant cette semaine noire) devrait nous être remboursée à hauteur de 30% afin de couvrir les divers frais occasionnés à la suite de ces graves dysfonctionnement : taxi entre la gare et le domicile, voire location de véhicules à la gare Paris Montparnasse, heures supplémentaires de Baby-sitter, sandwichs à la gare (car nous attendons encore la collation annoncée par la SNCF vendredi soir dernier)…



    Hélas, nos courriers individuels n’étant pas suivis d’effet concret, l’action collective reste notre seul moyen de pression avec si possible le soutien local de nos hommes politiques.





    Afin d’évoquer ce problème avec vous, de vive voix, dans vos locaux à l’Assemblée Nationale ou sur Tours dans un endroit à déterminer ensemble, nous nous tenons à votre entière disposition pour avancer concrètement sur ce sujet.



    Veuillez agréer, Messieurs les Députés, l'expression de nos salutations distinguées.



    Pour le collectif « TGViste Tours-Paris »*

    RépondreSupprimer
  3. OLIVIER Je suis un abonné de la ligne TOURS - PARIS , je prend le train de 6H10 , 5 jours sur 7 rare sont les fois ou ce TGV arrive à 7H25 comme prévu (malin la SNCF, puisque le billet indique 7H30)(horaire non conforme au dépliant de TOURS - PARIS). Ce qui engendre des loupés de correspondance pour le train suivant ( travaillant sur VELIZY ).
    Temps perdu 25 minutes + les retards du 18H10 qui sont assez fréquents .
    mago@wanadoo.fr

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés à priori. Nous n'accepterons pas les commentaires à caractère diffamatoire à l'encontre des salariés de la SNCF et des membres du Blog. Nous vous remercions de votre participation au débat